vendredi | 26 mars 2021

Le Rallye de l'Acropole rejoint le calendrier WRC 2021

La Grèce fera son retour en Championnat du Monde FIA des Rallyes pour la première fois depuis huit ans avec l'ajout du légendaire Rallye de l'Acropole au calendrier 2021.

L'épreuve sur terre est entrée dans la légende en étant présente au calendrier du Championnat du Monde FIA des Rallyes dès sa saison inaugurale en 1973. WRC Promoter est aujourd'hui ravi d'annoncer un accord pluriannuel avec le gouvernement grec pour le retour du Rallye de l'Acropole.

L'Acropolis Rally Greece (9-12 septembre) sera la dixième manche de la saison en lieu et place du Copec Rally Chile, qui a malheureusement été annulé après la prolongation des restrictions de voyages en raison de la pandémie.

Organisé pour la première fois en 1951, le Rallye de l'Acropole s'est rapidement imposé comme l'une des épreuves les plus difficiles du WRC entre routes rocailleuses de montagne, fournaise et poussière étouffante. Érigé au rang de culte parmi les fans, le rallye est apparu à trente-huit reprises en WRC avant de quitter le championnat en 2013.

Vidéo : le Rallye de l'Acropole

Colin McRae pointe au sommet du palmarès de l’épreuve avec cinq victoires. Parmi les autres vainqueurs, on retrouve les champions du monde Sébastien Loeb, Juha Kankkunen, Walter Röhrl et Carlos Sainz.

Surnommé le Rallye des Dieux, l'Acropolis Rally Greece partira de son emplacement traditionnel, sous le célèbre temple du Parthénon à Athènes, pour faire revivre l'un des plus belles toiles de fond du sport automobile.

Les détails de la ville hôte et de l'itinéraire seront publiés à la suite des inspections régulières menées par la FIA et WRC Promoter.

Jona Siebel, directeur général de WRC Promoter, a déclaré que le retour de l'un des grands classiques du championnat serait salué dans le monde du sport.

Le dernier Rallye de l'Acropole en WRC a été disputé en 2013

« L’Acropole possède une place à part dans l'histoire du WRC et nous apprécions l’énorme engagement du gouvernement grec pour restaurer sa grandeur au sein du panthéon du rallye mondial », a-t-il confié. « Nous sommes ravis de le réaccueillir. Son héritage rappellera de bons souvenirs à tous, mais il s'agira en même temps d'un Rallye de l'Acropole moderne trouvant confortablement sa place aux côtés des onze autres manches. Cela ne veut pas dire que le défi sera moindre et nous sommes convaincus que les routes de montagne offriront toutes leurs difficultés. Le Chili avait fait l'unanimité dès son arrivée en 2019. Malheureusement, le pays souffre beaucoup de la pandémie et la situation reste difficile. Nous sommes extrêmement déçus de perdre cette édition, mais le Chili fait toujours partie de la grande famille du WRC. »

Vidéo : l'intervention du Premier ministre grec

« Je suis convaincu que les efforts de la fédération chilienne du sport automobile et de l'équipe organisatrice ne sont pas vains et que nous aurons la chance de voir une superbe édition du Rallye du Chili à l'avenir », a ajouté Jean Todt, président de la FIA. « L'Acropolis Rally Greece, qui a ainsi l'opportunité de retrouver le calendrier, n'a plus besoin d'être présenté. Il s'agit d'un événement légendaire proposant certaines des spéciales les plus difficiles au monde. J'en garde de précieux souvenirs. J'y ai concouru en tant que copilote à cinq reprises entre 1970 et 1981, et je l'ai remporté à la tête de l'équipe Peugeot en 1985 et 1986. C’est un plaisir de voir l’Acropole revenir au plus haut niveau de la discipline grâce au soutien des autorités grecques et à l'engouement des organisateurs. »

La meilleure spéciale du WRC ?

La meilleure spéciale du WRC ?

Le débat est ouvert. Nous voulons connaître la meilleure spéciale du WRC et nous avons choisi de vous donner la parole !

En lire plus

Le rallye bénéficiera du soutien du gouvernement et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a indiqué que la Grèce était fière de célébrer le retour du WRC.

« Il y a soixante-dix ans, l'Acropole était la toile de fond d'une course très spéciale rapidement surnommée le Rallye des Dieux, un concours annuel épique poussant les pilotes dans leurs retranchements », a-t-il déclaré. « Après huit ans d'absence, il est de retour au moment où mon pays retrouve le vent en poupe. »

« Nous sommes ravis de pouvoir tenir notre promesse envers le peuple grec et les centaines de milliers de fans de sport automobile dans le monde », a complété Lefteris Avgenakis, vice-ministre des Sports. « La Grèce est prête à accueillir les fans du monde entier en septembre pour démontrer qu'elle est à nouveau un acteur majeur des événements internationaux. »

Plus d'actualités