Les défis

  • La mécanique. Certaines sections sont tellement cassantes qu’elles doivent être négociées à un train de sénateur. Les concurrents doivent résister à la tentation d’aborder le Safari comme n’importe quel autre rallye terre.
  • De fortes pluies pourraient ajouter un défi supplémentaire à un événement déjà épuisant. Peu de pilotes ont l’expérience de la boue incroyablement glissante pouvant remplacer les routes poussiéreuses en quelques minutes.
  • S’attendre à l’inattendu... Tout peut arriver au Kenya !

 

Les réglages

  • Suspensions typées terre.
  • La hauteur de caisse sera augmentée plus que d’habitude pour s’adapter au terrain rocheux.
  • Pirelli Scorpion en durs et tendres.