Avant le Mexique : 
l'itinéraire de l'épreuve

Des routes poussiéreuses, des températures élevées et une altitude à couper le souffle... Voici le menu du Rally Guanajuato México (8-11 mars), troisième manche du calendrier WRC.

En cette quinzième édition, le parcours retrouvera sa traditionnelle cérémonie de départ au cœur de Guanajuato, situé sur le plateau central du Mexique. Une toute nouvelle Power Stage effectuera également son apparition.

Le coup d'envoi sera donné jeudi soir avec une courte spéciale de 2,53 km empruntant le centre historique de Guanajuato et son réseau de tunnels reliant les anciennes mines d'argent. Dans la foulée, les concurrents se rendront à la cérémonie de départ donnée devant la célèbre halle aux blés Alhóndiga de Granaditas.

Vendredi, les choses sérieuses débuteront avec la plus longue étape du week-end (155,15 km). Sur les pistes poussiéreuses en altitude situées à l'est de León, les concurrents s'affronteront sur deux passages sur Duarte - Derramadero (26,05 km), El Chocolate (31,44 km) - la plus longue spéciale de l'épreuve et le toit du calendrier à plus de 2700 mètres d'altitude - et Ortega (17,23 km).

La journée se terminera par deux passages sur le circuit de León (SSS Autodromo de León, 2,3 km), sans oublier un détour à mi-journée sur León Street Stage (1,1 km), située tout près du parc d'assistance.

L'étape de samedi commencera également avec une boucle de trois spéciales : Guanajuatito (30,97 km), Otates (26,37 km) et El Brinco (9,98 km), cette dernière étant diffusée en direct. Après un passage à l'assistance, elles seront répétées et suivies de deux nouveaux passages sur le circuit et un dernier détour dans les rues de León.

Le dimanche s'ouvrira sur Alfaro (24,32 km) avant un premier passage sur Las Minas (11,07 km). Remplaçant Derramadero, où Kris Meeke s'était aventuré dans un parking, le nouveau format de cette spéciale fera ensuite office de Power Stage.

Au total, les 22 spéciales couvrent 344,49 kilomètres pour un parcours total de 1055,88 kilomètres. 

Ne manquez pas

  • Le jeudi soir à Guanajuato ! Un véritable festival de couleurs s’associe aux voitures pour offrir une expérience unique après la spéciale empruntant les anciens tunnels miniers. La spéciale côtoiera encore plus de monuments que d’habitude, à commencer par l’Alhóndiga de Granaditas. 
  • Mêlant asphalte, terre, un saut et un gué artificiel, Autódromo de León est l’une des meilleures super-spéciales de la saison. Elle aura lieu vendredi et samedi soir. 
  • Samedi, attachez vos ceintures pour le « jump » situé dans le final d’El Brinco, une spéciale parcourue par deux fois. 
  • Le soleil ! Après l'hiver monégasque et suédois, les concurrents du WRC seront plus que ravis de reprendre quelques couleurs.

Video