Meeke va attaquer d'emblée au Mexique

Vainqueur du Rally Guanajuato Mexico 2017, Kris Meeke estime que sa position sur la route lors de la première étape sera un atout pour obtenir un autre très bon résultat sur le continent américain.

Meeke s'est imposé en 2017, malgré une excursion dans un parking bordant la Power Stage à moins d'un kilomètre de l'arrivée ! Douze mois après cet épisode rocambolesque, le Britannique revient sur les terres de ses exploits en figurant parmi les favoris au volant de sa Citroën C3 WRC. 

Kris bénéficiera d'un ordre de départ lointain pour la première étape, alors que le Mexique est considéré comme un des pires rallyes pour le balayage.

En abandonnant en Suède, Meeke a hérité de la septième place du Championnat. C'est la position qu'il occupera tout au long de la journée de vendredi. Il devrait donc trouver moins de poussière sous ses roues que ses prédécesseurs dans l'ordre des départs.

"Nous devons tirer parti de cette septième place. Ce sera un élément-clé d'un bon résultat", explique le pilote Citroën. "Le Mexique, c'est un peu comme la Catalogne. Et c'est un des rallyes où nous étions compétitifs l'an passé. Depuis, nous avons fait progresser la C3, donc j'ai bon espoir d'être parmi les premiers."

"C'est vraiment un rallye que j'apprécie. La puissance moteur n'est pas à son maximum en raison de l'altitude et cela nécessite donc d'être aussi propre que possible pour aller vite. Je suis également satisfait du travail effectué en essais. Il semble que nous ayons fait des progrès, notamment avec les amortisseurs."

Citroën Total Abu Dhabi a remporté sept des treize éditions du Rallye du Mexique dans le cadre du WRC. Pierre Budar, le boss de l'équipe, espère que l'équipe maintiendra le niveau de performance démontré avec Craig Breen en Suède (deuxième).

"L'objectif sera de repartir là où nous nous étions arrêtés", explique Budar. "Nous connaissons les spécificités de ce rallye et c'est là que la C3 WRC a remporté son premier succès. Toutefois, nous savons aussi que cette première manche terre est très spécifique, principalement en raison de l'altitude. Tout peut être remis en question. Kris se sent bien ici, comme il l'a démontré en 2017. Il aura une bonne position pour enregistrer un autre bon résultat."

Video

More News