Des devoirs pour Hyundai

Directeur de Hyundai Motorsport, Michel Nandan reconnait que son équipe a du pain sur la planche pour faire mieux qu'en Corse avant le prochain rendez-vous sur asphalte.

Sur les routes du Corsica linea - Tour de Corse, les trois pilotes de la Hyundai i20 WRC se sont plaints du sous-virage et jamais Thierry Neuville n'a semblé en mesure de répéter son succès de l'édition 2017.

Si le constructeur coréen a gardé la tête du classement des constructeurs grâce à la troisième place du Belge et la quatrième de Dani Sordo, Michel Nandon sait que son équipe a beaucoup de travail pour préparer le prochain rendez-vous sur asphalte : le Rallye d'Allemagne (16-19 août).

« Nous ne pouvons pas nous permettre de connaître de tels week-ends trop souvent », indiquait-il. « Nous devons nous regrouper et travailler plus dur pour progresser sur asphalte. Nous avons beaucoup de leçons à tirer de ce rallye. »

Dès vendredi après-midi, Thierry Neuville avait fait une croix sur la victoire face à Sébastien Ogier. Contraint de rester troisième en raison d'un problème moteur dans la dernière spéciale, il pointe désormais à dix-sept points de Sébastien Ogier au classement général.

« C’était un peu frustrant », lâchait-il. « Même si nous avions attaqué très fort, nous n’aurions pas pu être dans les mêmes temps. Je suis content du résultat final, mais nous n’étions pas dans le rythme. »

Septième, Andreas Mikkelsen terminait à plus de trois minutes du vainqueur. Le Norvégien allait dans le même sens que son directeur avec l'ADAC Rallye Deutschland à l'horizon.

« C’était un week-end difficile », déclarait-il. « Ce n’est pas le résultat que nous espérions. Les prochains rendez-vous sur terre nous donnent l’occasion de travailler sur certains aspects avant l’Allemagne, mais nous ne devons pas compter nos efforts pour progresser ! »

VIDEO

More News