Sat 29 Jun 2024

Rovanperä domine le samedi et prend les commandes en Pologne

Kalle Rovanperä a fait un pas vers une victoire potentiellement extraordinaire au 80e Rallye ORLEN de Pologne après une étape l’ayant vu ravir la tête de l’épreuve aux dépens d’Andreas Mikkelsen.

Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) bouclait le samedi avec 9’’4 d’avance sur son rival Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 N Rally1) avant les quatre spéciales dominicales – pour 63 kilomètres d’action – décidant du sort de la septième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

 

Malgré une préparation limitée en remplaçant Sébastien Ogier moins de quarante-huit heures avant le départ après l’accident du Français en reconnaissances, le champion du monde en titre signait six meilleurs temps samedi pour convertir son déficit initial de 1’’8 en avantage.

 

Dans des températures approchant 30°C cet après-midi, l'usure des pneumatiques menaçait de mettre à mal la domination du Finlandais. Les gommes dures de Pirelli prises par Andreas Mikkelsen résistaient mieux que le mélange de quatre tendres et d'un dur de Kalle Rovanperä, mais ce dernier tirait pleinement profit de sa sélection pour ajouter 4’’2 à son matelas dans les vingt-deux derniers kilomètres du jour.

 

« J'ai fait de mon mieux toute la journée et l'après-midi était nettement plus plaisant comme je savais ce qui m’attendait », confiait Kalle Rovanperä. « Ce ne sera pas facile demain. Je pense que ce sera encore plus dur qu'aujourd'hui, donc espérons le meilleur. »

De son côté, Andreas Mikkelsen glissait au troisième rang derrière Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) après deux spéciales, mais le doublé provisoire pour Toyota était de courte durée. Victime d’un pneu délaminé à l’arrière dans l’ES3, le Gallois perdait une dizaine de secondes et devait donc se contenter de la dernière marche du podium provisoire, 6’’7 derrière son rival.

 

Elfyn Evans pouvait toutefois se consoler en restant devant ses principaux rivaux pour le titre, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) et Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1). Grâce aux points attribués au samedi soir, le Gallois pourrait empocher treize unités contre six pour le Belge et zéro pour l’Estonien. Ce dernier, déjà contraint à l’abandon vendredi, écourtait sa journée après la matinée afin de préserver sa voiture en vue de dimanche.

 

Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) était toujours solidement installé en quatrième place, 20’’9 derrière Elfyn Evans et 21’’2 devant Mārtiņš Sesks et son Puma non hybride.

Pour ses débuts au plus haut niveau ce week-end, Mārtiņš Sesks brillait donc à nouveau en résistant au leader du championnat, Thierry Neuville. Le Belge n’accuse toutefois qu’un dixième de seconde de retard sur le Letton.

 

Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) et Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) suivaient toujours dans cet ordre au sein d’un top dix complété par les leaders du WRC2, Sami Pajari (Toyota GR Yaris Rally2) et Oliver Solberg (Skoda Fabia RS Rally2).

 

Dimanche, la dernière étape de l’épreuve se composera d’un double passage dans les spéciales de Gmina Mrągowo et Mikołajki avant l’arrivée en milieu d'après-midi.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM