WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Mon 03 Jun 2024

Tänak : « Je ne m'y attendais pas »

Ott Tänak a exprimé sa surprise de remporter le Rally Italia Sardegna après avoir pratiquement abandonné ses espoirs de victoire avant la Wolf Power Stage sur l’île méditerranéenne.

Relégué à 17’’1 de Sébastien Ogier samedi soir, Ott Tänak était pessimiste avant les quatre dernières spéciales prévues le lendemain. L'Estonien laissait même entendre que des consignes d'équipe avaient été données pour qu’il gère son rythme dans la boucle du samedi après-midi.

 

« Le rallye s'est terminé hier », confiait-il avant le premier test dominical. « Nous visons les points [du dimanche]. »

L’approche conservatrice de Sébastien Ogier réduisait l’avantage du Français à 6’’2 avant les 7,1 km finaux de Sassari - Argentiera. Une marge qui semblait sure, mais c’était sans compter sur une crevaison pour sa Toyota GR Yaris Rally1.

 

S’il faisait de son mieux pour limiter la perte de temps, les efforts de l’octuple champion du monde étaient vains. Ott Tänak lui soufflait finalement la victoire pour deux millièmes de seconde dans l'arrivée (ex æquo) la plus serrée de l'histoire du WRC.

 

« Honnêtement, je ne m'y attendais pas du tout », admettait Ott Tänak, à qui la victoire s’était refusée sur cette même spéciale en raison d’une panne de direction assistée en 2019. « Je ne le cherchais même pas, si ce n’est les points en jeu le dimanche. C'était presque comme si c'était une épreuve différente pour nous. Je sais ce que ça fait de perdre un rallye comme cela. Je dirais même que Sébastien s’est cruellement fait voler  la victoire. C’est difficile d’en dire plus, mais d’un point de vue émotionnel, c’est génial d’avoir une telle surprise et ça l’est aussi pour les statistiques. »

La course au titre en Championnat du Monde FIA des Rallyes commence vraiment à s’animer, les trois premiers pilotes se tenant désormais en dix-huit points seulement après six rallyes sur les treize du calendrier.

 

Grâce à sa victoire, Ott Tänak se hisse au deuxième rang du classement général, à égalité de points avec Elfyn Evans. Son équipier Thierry Neuville mène toujours les débats.