WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 01 Jun 2024

Ogier repasse à l’offensive samedi face à Tänak

Sébastien Ogier est en passe de remporter son troisième succès consécutif en Championnat du Monde FIA des Rallyes après avoir distancé Ott Tänak lors d’un samedi éprouvant au Rally Italia Sardegna.

Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) entamera l’étape décisive avec 17''1 d'avance sur son rival Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) après un samedi mouvementé marqué par quatre changements de leaders et l’abandon de Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1).

 

La chance avait d’abord souri à Ott Tänak lorsque la décision de l’octuple champion du monde des rallyes de n’embarquer qu’une seule roue de secours ce matin se retournait contre lui. Une crevaison le contraignait à utiliser le même train de gommes sur trois spéciales de plus en plus abrasives. Après trois échanges de positions, l’Estonien prenait 3’’5 d’avance sur le Français au moment de retrouver la zone de changement de pneumatiques à mi-journée.

 

Les spéciales emblématiques autour du Monte Lerno voyaient toutefois Sébastien Ogier faire fi de toute prudence dans l’après-midi. Le rythme d’Ott Tänak diminuait et sous-entendait qu’on lui avait demandé de jouer la sécurité. Son adversaire en profitait pour reprendre les commandes après une seule spéciale et signait trois scratches dans cette boucle.

S’il poursuit sur sa lancée dimanche, Sébastien Ogier pourrait s’offrir un troisième succès consécutif après ceux acquis en Croatie et au Portugal. Le Français pourrait également confirmer sa place de pilote le plus titré de l'histoire du Rally Italia Sardegna.

 

« C’était une journée positive, et un après-midi encore plus positif », souriait-il. « Les spéciales de ce matin étaient très difficiles, mais j'ai bien plus apprécié l'après-midi et c'était un plaisir de piloter la voiture. »

 

Arrivé en Sardaigne avec vingt-quatre points d’avance sur Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1), Thierry Neuville semblait en mesure de creuser l’écart en passant de la cinquième à la troisième place en début de journée. Ses espoirs de podium s’envolaient toutefois lorsqu'il évaluait mal son point de freinage dans l'ES8. Sorti de la route, le Belge était alors contraint à l’abandon.

Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) était alors promu sur le podium, mais le pilote japonais était victime d’un problème de transmission écourtant ses efforts dans l'ES9.

 

Ces rebondissements faisaient le bonheur de Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1). Après avoir du mal à retrouver le rythme, l'Espagnol terminait la journée au troisième rang, à près de deux minutes de son équipier Ott Tänak. Elfyn Evans le suivait à 30''5. Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) complétait le top cinq devant le leader du WRC2, Sami Pajari (Toyota GR Yaris Rally2).

 

Dimanche, l’étape finale de l’épreuve aura lieu au nord-ouest d'Alghero et se composera de deux boucles de deux spéciales. La journée s’achèvera par la Wolf Power Stage mettant des points bonus en jeu avec son arrivée au cœur de paysages spectaculaires donnant vue sur la mer Méditerranée. Les quatre tests totaliseront 39,30 km chronométrés.