WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 31 May 2024

Pajari s’empare des commandes du WRC2 en Sardaigne

Sami Pajari a fait fi de toute prudence vendredi pour prendre une avance de 18’’3 en tête du WRC2 au Rally Italia Sardegna avec sa copilote Enni Mälkönen.

Sacré en FIA Junior WRC en 2021, Sami Pajari (Toyota GR Yaris Rally2) remportait la première spéciale ainsi que la dernière lors quatre tests du vendredi pour prendre les commandes du WRC2.

 

La plus grande menace du pilote finlandais venait de Pierre Louis-Loubet (Škoda Fabia RS Rally2). Pour son deuxième départ seulement cette saison, le Corse s’adjugeait le deuxième secteur chronométré du jour pour prendre brièvement la tête du classement général avec 1’’2 d’avance.

 

Le règne de Pierre-Louis Loubet était toutefois de courte durée puisqu’il était piégé dans la poussière d'Emil Lindholm (Hyundai i20 N Rally2), qui s'était arrêté pour changer une roue dans l'ES3. Le Français ne signait que le neuvième temps et était toujours dans l’attente de son temps forfaitaire au moment de la rédaction de cet article.

Sami Pajari en profitait pour reprendre la tête en bouclant l'ES3 à 0’’6 du scratch signé par Georg Linnamäe  (Toyota GR Yaris Rally2) avant de se montrer 3’’5 plus rapide que Pierre-Louis Loubet dans le dernier test de la journée.

 

Victorieux en début de mois au Vodafone Rally de Portugal, l'Espagnol Jan Solans (Toyota GR Yaris Rally2) complétait le trio de tête tandis que Georg Linnamäe plaçait une troisième Yaris dans le top quatre en pointant 3’’5 plus loin.

 

De retour au volant d’une Škoda Fabia RS Rally2, Marco Bulacia se plaçait au cinquième rang devant Josh McErlean (Škoda Fabia RS Rally2). Visant un deuxième podium consécutif, le pilote Toksport WRT comptait avec une marge de 17’’8 sur Teemu Suninen (Hyundai i20 N Rally2), engagé dans une lutte haletante face à son compatriote Lauri Joona (Škoda Fabia RS Rally2). Les Finlandais n’étaient séparés que de sept dixièmes de seconde en retrouvant le parc d'assistance d'Alghero.

 

Sami Pajari menait également les débats en WRC2 Challenger tandis qu'Armin Kremer (Škoda Fabia RS Rally2), vingtième du classement général du WRC2, possédait déjà 1’36’’1 d’avance sur Pierre Lafay (Citroën C3 Rally2) en WRC Masters Cup.