WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Wed 15 May 2024

Ogier retient le positif du Portugal après sa sixième victoire record

Pendant sept ans, le compteur de succès de Sébastien Ogier au Vodafone Rally de Portugal s'est arrêté sur cinq. Cela a changé la semaine dernière.

Après avoir signé sa première victoire en Championnat du Monde FIA des Rallyes au Rallye du Portugal 2010, le Français a remporté l’épreuve la plus occidentale d’Europe à quatre reprises en cinq ans. En 2017, son cinquième succès lui avait permis de prendre la première place du palmarès portugais, à égalité avec Markku Alén.

 

Comme tous les pilotes, le Français veut toujours gagner, mais il y avait aussi quelque chose autour de ce chiffre cinq.

 

« Je n'avais rien contre le fait d’être à égalité avec cinq victoires pendant quelques années avec Markku Alén », a-t-il confié. « C'est une légende et j'ai un immense respect pour lui, mais on m’a souvent demandé quand j’allais enfin battre le record et c’est désormais fait. »

 

Sa victoire à Matosinhos fait suite à un triomphe remarquable en Croatie et porte son total de victoires en carrière à 60. Ses parents étaient présents au Portugal pour partager ce moment avec lui après une période difficile sur le plan personnel.

« Je suis sûr que mes parents apprécient toujours autant cela et chérissent ces moments », a-t-il souri. « Ils en sont très fiers et je suis heureux de leur offrir [la victoire] cette fois. L’année a été un peu difficile pour ma famille. Nous avons perdu le frère de ma mère, l’homme qui a lancé ma carrière en sport automobile. C’est donc bien d’avoir un peu de positivité après quelques mois difficiles. »

 

Disputant un programme partiel avec Toyota, Sébastien Ogier a aussi admis que les chiffres et les victoires comptent toujours autant.

 

« C’est fantastique de remporter une nouvelle victoire et d’atteindre de nouveaux jalons », a-t-il conclu. « Je dois profiter de ces moments et les chérir. C'était un combat intense pour tout le monde et pour nous. Dans la voiture, il n'y a eu aucun moment pour se relâcher. Je pense que notre gestion était proche de la perfection. Nous pouvions toujours être en lice pour la victoire sans prendre le maximum de risques quand nous ne nous sentions pas à 100 %. »