WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 11 May 2024

Victoire record en vue pour Ogier après un samedi chaotique au Portugal

Sébastien Ogier pourrait battre le record de victoires au Vodafone Rally de Portugal détenu par Markku Alén s’il parvient à conserver son avance sur son rival Ott Tänak lors de la dernière étape de l'épreuve dimanche.

Ce samedi tumultueux lors de la cinquième manche de la saison 2024 du Championnat du Monde FIA des Rallyes faisait des ravages parmi les pilotes de pointe de la discipline. Le classement était ainsi chamboulé et Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) abordera la dernière journée de l’épreuve avec 11’’9 d’avance.

 

L’équipe Toyota Gazoo Racing avait entamé la journée tambours battants en monopolisant le podium provisoire après un vendredi presque parfaite. Hélas, la réussite leur échappait dans la matinée avec les abandons des Toyota GR Yaris Rally1 de Kalle Rovanperä et Takamoto Katsuta.

 

Leader vendredi soir, Kalle Rovanperä semblait en mesure de creuser l’écart après un superbe passage dans Felgueiras en début de journée. Peu après, le Finlandais évaluait mal un virage à droite dans Montim et devait arrêter sa journée après un tonneau. L’abandon de Takamoto Katsuta était moins spectaculaire, mais tout aussi dévastateur puisqu’une touchette brisait la suspension à l’arrière de sa voiture alors que le Japonais se battait pour la troisième place.

Les espoirs de Toyota reposaient dès lors sur les épaules de Sébastien Ogier. Le Français bataillait avec Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1), qui lui ravissait brièvement la tête dans Amarante 1 avant la crevaison lente de l’Estonien dans le test suivant.

 

Toujours sous la pression de son rival, auteur des scratches dans les deux premières spéciales de l'après-midi, Sébastien Ogier répondait avec deux meilleurs temps à son actif pour creuser l'écart. Une victoire dimanche lui offrirait un sixième succès record au Portugal puisqu’il partage actuellement la tête du palmarès de l’épreuve avec Markku Alén, dominateur avec Fiat et Lancia au Portugal dans les années 1970 et 1980.

 

« C’était une bonne journée », confiait l’octuple champion du monde en titre. « C’était quand même piégeux et nous ne nous attendions pas à ce qu'il se passe autant de choses aujourd'hui. Malheureusement, ce n’était pas une journée parfaite du côté de Toyota. De mon côté, c’est allé, mais nous avons perdu deux voitures. Nous devons essayer de finir le travail demain. »

 

Les multiples rebondissements étaient autant de bonnes nouvelles pour Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1). Le Belge remontait de la sixième à la troisième place, à 59’’5 de son équipier Ott Tänak. Dans le même temps, son principal rival pour le titre, Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) pointait au sixième rang. Thierry Neuville a donc l’occasion d’accentuer son avance au championnat et sa prestation sur les deux premières étapes lui vaudra treize points s’il termine le rallye.

Thierry Neuville prenait l’ascendant sur Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) dans la première spéciale du jour, mais l'Espagnol restait au contact pour retrouver le parc d’assistance à 14''2 de son équipier et placer trois Hyundai dans le quatuor de tête.

 

Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) restait en embuscade, à 7’’3 seulement de Dani Sordo, mais près de deux minutes devant Elfyn Evans, en difficulté pour trouver le bon rythme et ralenti par un tête-à-queue.

 

Les Rally2 complétaient le reste du top dix, Nikolay Gryazin (Citroën C3 Rally2) occupant la septième place devant plusieurs pilotes éligibles aux points en WRC2 sur cette épreuve : Jan Solans (Toyota GR Yaris Rally2), Josh McErlean (Škoda Fabia RS Rally2) et Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2).