WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 11 May 2024

Ogier prend la tête au Portugal, ses équipiers en difficulté

Sébastien Ogier s’est emparé des commandes du Vodafone Rally de Portugal alors que Kalle Rovanperä et Takamoto Katsuta, deux de ses équipiers au sein du Toyota Gazoo Racing, ont vu leurs espoirs être mis à mal lors d'un samedi matin brutal.

Leader vendredi soir, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) semblait être en mesure de consolider sa position au sommet de la cinquième manche du calendrier, mais le double champion du monde en titre évaluait mal évalué un virage à droite dans Montim. Sorti large, le Finlandais touchait un arbre envoyant sa voiture en tonneau et le contraignant à l’abandon.

 

Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) se retrouvait alors en tête avant l'avant-dernière spéciale de la matinée à Amarante, où de nouveaux malheurs attendaient le constructeur japonais. Dans ce secteur chronométré long de trente-sept kilomètres, Takamoto Katsuta était contraint à l’arrêt, suspension arrière brisée peu après avoir perdu sa place face à Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1).

 

Ott Tänak signait notamment le meilleur temps dans Amarante en devançant Sébastien Ogier de 3’’6 pour devenir le cinquième leader en douze spéciales disputées jusqu’alors. L’Estonien était cependant ralenti par un pneu arrière endommagé dans Paredes, ce qui permettait à son rival français de rentrer au parc d’assistance avec 13’’6 d’avance.

 

« C’était la grosse attaque dans la dernière, mais cela n’était honnêtement pas vraiment différent par rapport au début du rallye », confiait l’octuple champion du monde. « Nous donnons tout ce que nous avons. »

Ces nombreux rebondissements étaient autant de bonnes nouvelles pour Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1). Le Belge bouclait la matinée à 40''8 d’Ott Tânak tout en étant remonté de la sixième à la troisième place. Malgré un calage dans une épingle, il est désormais en passe d’augmenter son avance au championnat sur Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1), actuellement sixième.

 

L'Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) plaçait une troisième Hyundai dans le quatuor de tête en pointant à 3’’6 de Thierry Neuville, qui le dépassait dans le premier test du jour. Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) suivait au cinquième rang, 20’’4 plus loin, mais 1’20’’9 devant Elfyn Evans, retardé par un tête-à-queue dans l'ES11.

 

Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) était mis à mal dans Amarante, une spéciale où il s'arrêtait à deux reprises et concédait plus de six minutes à tenter de résoudre un mystérieux souci sur son groupe motopropulseur. Soupçonnant initialement l'alternateur, le Luxembourgeois découvrait plus tard que ce n'était pas le cas, le problème semblant s’être résolu sans intervention.