WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 10 May 2024

Vendredi midi au Portugal : Katsuta en tête d’une bataille brûlante

Takamoto Katsuta a tenu sa promesse d'adopter une approche plus agressive dès le départ des rallyes en s’emparant des commandes du Vodafone Rally de Portugal lors d'un vendredi matin riche en action.

Trois pilotes différents se partageaient les quatre spéciales redoutables de cette première boucle disputée sur la terre et longée par des dizaines de milliers de fans admirant les meilleurs pilotes du monde en action. L’événement était tel que même les écoles locales fermaient pour la journée afin de permettre aux élèves d'assister au spectacle.

 

Avant le départ, Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) avait promis d'attaquer d’entrée de jeu et il tenait sa promesse en dictant son rythme dans Mortágua, le premier test du jour. Le Japonais prenait alors l’ascendant sur le premier leader, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1), mis à mal par sa première position dans l’ordre des départs. Takamoto Katsuta se maintenait ensuite aux commandes grâce à ses tops cinq dans les secteurs chronométrés suivants.

 

Deuxième la majeure partie de la matinée, Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) s’inclinait lorsque son équipier Thierry Neuville passait à l’offensive dans Arganil, la dernière spéciale de la matinée. Le Belge ralliait la zone de changement de pneumatiques à mi-journée à seulement 2’’9 du leader dans un top cinq se tenant en 7’’5 seulement.

« C’est une bonne chose d’avoir réussi à conserver cette position, mais le défi sera tout autre pour tout le monde cet après-midi », confiait Takamoto Katsuta. « Cela sera extrêmement difficile, donc nous allons essayer de continuer à attaquer et nous verrons bien où nous en sommes. Je pense qu'il nous manque encore un peu de confiance. Je pouvais attaquer plus, mais j’étais déjà un peu brouillon. Je dois être un peu plus propre dès cet après-midi. »

 

Leader du championnat, Thierry Neuville surmontait donc les défis posés par le balayage des routes poussiéreuses tout en se concentrant sur la préservation de ses pneumatiques, une stratégie qui portait finalement ses fruits en fin de boucle. Seul pilote à avoir opté pour un ensemble complet de gommes tendres dans Arganil, le Belge se montrait le plus rapide pour 2’’2, passant ainsi de la quatrième à une improbable deuxième place.

 

Confronté à du sous-virage en début de journée, le champion en titre Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) trouvait son rythme dans Arganil et prenait aussi le dessus sur Ott Tänak. Le Finlandais pointait ainsi à quatre dixièmes de seconde de Thierry Neuville tout en possédant huit dixièmes de marge sur Ott Tänak.

Cinquième ce vendredi midi, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) sortait d’une matinée difficile. Le Français exprimait son manque de confiance après l'ES2 et devait ensuite lutter pour entendre son copilote Vincent Landais en raison d’un problème de radio dans l'ES4. Malgré deux scratches, Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) concédait également du temps en raison d’un problème sur son unité hybride.

 

Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) et Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) se classaient respectivement septième et huitième devant Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1). Dixième, Oliver Solberg (Skoda Fabia RS Rally2) menait les débats en WRC2.