Sun 21 Apr 2024

Ogier souffle la victoire après un dimanche extraordinaire au Rallye de Croatie

Sébastien Ogier est passé de la troisième à la première place du Rallye de Croatie lors d'un dimanche spectaculaire l’ayant vu ravir la victoire à Thierry Neuville et Elfyn Evans.

Après trois jours de compétition intense sur les routes asphaltées bondées de spectateurs autour de la capitale Zagreb, la victoire semblait se jouer entre Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) et Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1).

Les deux hommes abordaient la deuxième spéciale du dimanche matin en étant séparés par 2’’6 seulement avant que les rôles ne s’inversent. Une note tardive était à l’origine de la sortie de Thierry Neuville dans un virage à gauche. Le Belge montait sur un talus et percutait un arbre, détruisant l’ensemble aérodynamique à l’arrière de sa voiture et lui coûtant près de vingt-cinq secondes.

Sans connaître les problèmes de son rival, Elfyn Evans évaluait mal un virage fermé à droite dans la même spéciale et concédait vingt secondes dans un tête-à-queue avant de repartir dans la bonne direction. Troisième depuis l’ES1 disputée vendredi matin, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) héritait alors des commandes avec 9’’1 d’avance à deux spéciales de l’arrivée.

Contrairement à ses pairs, le Français ne commettait pas d’erreur et maintenait son équipier à distance pour s’imposer avec un avantage de 9’’7. Sébastien Ogier signait ainsi sa deuxième victoire au Rallye de Croatie, mais aussi le centième podium de sa carrière en WRC.

« C’était un week-end compliqué », reconnaissait Sébastien Ogier, copiloté par Vincent Landais. « Nous savions en venant ici que notre position de départ serait un problème, mais nous n'avons jamais baissé les bras et nous avons maintenu la pression tout le week-end. Je ne pense pas avoir vécu autant de chaleurs sur un même rallye, mais c'est bien de s’imposer pour l'équipe. »

Grâce à son doublé, Toyota portait son avantage au championnat constructeurs à sept points sur Hyundai Motorsport. Tout n'était toutefois pas perdu pour Thierry Neuville, qui ménageait sa voiture meurtrie jusqu’à l’arrivée pour compléter le podium, 36’’1 derrière Elfyn Evans.

Leader samedi soir, le Belge glanait notamment dix-huit points précieux pour conserver la tête du classement général et compter six longueurs d’avance sur Elfyn Evans après la quatrième des treize épreuves du calendrier 2024.

« C'est comme ça », lâchait Thierry Neuville. « Nous avons connu deux belles journées, mais cela ne s’est malheureusement pas très bien passé aujourd'hui. Au final, nous prenons des points importants, donc ce n'est pas si mal. Nous aurions aimé attaquer plus fort dans la Power Stage, mais ces voitures ne sont pilotables sans aileron arrière. »

Malgré une belle frayeur à haute vitesse sur un talus de l'ES18, Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) se reprenait pour assurer la quatrième place. L’Estonien avait d'abord dû composer sous la pression d'Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) avant que le Français ne chute au classement en raison d’une direction endommagée contre un dispositif anti-coupure dans le même test ayant surpris Thierry Neuville et Elfyn Evans.

Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) inscrivait le maximum de sept points en jeu en se montrant le plus rapide ce dimanche. Le Japonais se hissait également au cinquième rang de l’épreuve après les soucis d’Adrien Fourmaux. Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 N Rally1) et Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) terminaient respectivement sixième et septième, devant Nikolay Gryazin (Citroën C3 Rally2), Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2) et Sami Pajari (Toyota GR Yaris Rally2).

Le WRC retrouvera la terre le mois prochain à l’occasion du Vodafone Rally de Portugal. La cinquième manche de la saison 2024 aura lieu à Matosinhos du 9 au 12 mai.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM