WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 19 Apr 2024

Citroën prend les commandes du WRC2 en Croatie

Les Citroën C3 Rally2 de Yohan Rossel et Nikolay Gryazin évoluaient un ton au-dessus de la concurrence ce vendredi au Rallye de Croatie, les deux hommes se bâtissant une avance de plus de deux minutes sur le reste du peloton en WRC2.

Pour son deuxième départ seulement en Championnat du Monde FIA des Rallyes au volant d'une Citroën C3 Rally2, Nikolay Gryazin donnait le ton d’entrée de jeu en se montrant 10’’8 plus rapide que Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2) dans la première spéciale du rallye.

Si les deux hommes laissaient leurs rivaux tenter de rattraper leur retard dans les sept spéciales suivantes du jour, le Bulgare terminait l’étape avec sept scratches. Seul son équipier parvenait à le priver du grand chelem, le Français semblant bien parti pour signer un nouveau podium après sa victoire au Rallye Monte-Carlo lors de son seul départ de la saison en WRC2 avant ce week-end.

Derrière ce duo séparé par 31’’1, Pepe López (Škoda Fabia RS Rally2) faisait fi de sa connaissance limitée des spéciales croates asphaltées pour s’installer confortablement sur la troisième place du podium. Deuxième du Rallye Monte-Carlo, l’Espagnol comptait 20’’1 d’avance sur Nicolas Ciamin (Hyundai i20 N Rally2), engagé dans un duel haletant avec Lauri Joona (Škoda Fabia RS Rally2).

Lauri Joona avait d’abord pris l’avantage sur Nicolas Ciamin, reléguant le Français à 11’’2 à la fin de la deuxième spéciale, mais ce dernier comblait progressivement son déficit avant de le transformer en avantage de 12’’7 au terme de la première étape.

Sixième, Evyind Brynildsen (Škoda Fabia RS Rally2) semblait à l’aise pour son retour en mondial depuis son apparition précédente sur une ancienne Fabia à l’EKO Acropolis Rally disputé en septembre 2022. Le Norvégien comptait 1’02’’0 d’avance sur l’Italien Roberto Dapra (Škoda Fabia Rally2 evo), deuxième du Championnat d'Europe FIA Junior des Rallyes en 2023 et novice en Rally2 cette saison.

Frustré, Emil Lindholm (Hyundai i20 N Rally2) bouclait la journée au huitième rang. Champion WRC2 en 2022, le Finlandais était contraint de s'arrêter pour changer un pneu dans l'ES1, portant d’entrée un coup dur à ses ambitions de podium. Treizième à l’issue du premier test, il remontait progressivement au fil de la journée et parvenait à reprendre cinq positions malgré un tête-à-queue peu après le départ de l’ES6.