WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 19 Apr 2024

Duel au sommet entre Neuville et Evans ce vendredi en Croatie

La bataille fait bel et bien rage au Rallye de Croatie, où les leaders du Championnat du Monde FIA des Rallyes, Thierry Neuville et Elfyn Evans, ont terminé la première journée à égalité de temps au sommet du classement.

Rien ne pouvait séparer les deux pilotes après huit spéciales piégeuses totalisant près de 120 kilomètres dans les collines à l'ouest de la capitale Zagreb.

Leader du championnat avec six points d’avance sur son rival au départ de la quatrième manche du calendrier, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) pouvait toutefois nourrir quelques regrets. Le Belge avait remporté quatre des cinq premières spéciales asphaltées du jour pour se construire une avance de 10’’1, mais ses efforts étaient réduits à néant ou presque lorsqu’il tapait une pierre dans l'ES6.

Après avoir perdu une dizaine de secondes en raison d’un pneumatique avant droit endommagé, Thierry Neuville voyait Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) lui ravir les commandes dans le test suivant, entre Jaškovo et Mali Modruš Potok. Le pilote Hyundai Motorsport répliquait toutefois en fin de journée pour revenir à égalité, les deux hommes étant talonnés par Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1), troisième à 6’’6 seulement.

« Nous sommes vraiment déçus [du pneu endommagé] car nous ne pouvions pas l’éviter », admettait Thierry Neuville. « J'ai fait ce que j'ai pu, mais ce n'était pas une bonne journée pour nous. »

Des conditions boueuses, et même de petites averses de neige, entraînaient des niveaux d'adhérence variables.

Sixième dans l’ordre des départs, Sébastien Ogier était l’un des pilotes les plus touchés par la saleté entraînée sur la route. Malgré une crevaison lente dans l'ES1 et une averse localisée dans l'ES5, le Français réalisait une solide performance et revenait dans le match grâce à un excellent passage dans l'ES8.

« Demain, un autre rallye devrait commencer », déclarait Sébastien Ogier, faisant référence au temps pluvieux attendu samedi. « Je pense que ce sera beaucoup plus lent et beaucoup plus glissant. »


Quatrième à 41’’1 des leaders, Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) regrettait le comportement « nerveux » de sa monture dans la matinée avant un après-midi plus régulier pour prendre 11’’6 d’avance sur Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1).

Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) prenait la sixième place aux dépens d’Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 N Rally1), auteur d’une petite erreur dans la matinée. Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) terminait la journée au huitième rang devant les leaders du WRC2, Nikolay Gryazin et Yohan Rossel, tous deux au volant de Citroën C3 Rally2.

Samedi, la deuxième étape suivra un format similaire avec quatre spéciales disputées le matin, puis répétées l’après-midi pour un total de 108,76 km chronométrés.

Informations en direct Temps en direct  Diffusion en direct