Fri 19 Apr 2024

Un vendredi matin en Croatie : Neuville donne le ton d’entrée de jeu

Thierry Neuville a parfaitement su mettre à profit sa position de départ vendredi matin au Rallye de Croatie en remportant trois des quatre spéciales sur asphalte pour se construire une avance de 8’’6.

Leader du Championnat du Monde FIA des Rallyes à l’entame de la quatrième manche de la saison 2024, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) ouvre la route ce vendredi. Et le Belge exploitait tous les avantages offerts par une route plus propre pour atteindre la zone de changement de pneumatiques en tête du classement à mi-journée.

Malgré un manque d'adhérence à l'avant de sa monture, Thierry Neuville n’était battu qu’une seule fois, dans la spéciale de Jaškovo - Mali Modruš Potok, où son rival Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) le devançait pour 1’’7. Le Gallois terminait cette première boucle au deuxième rang, 12’’9 devant son équipier Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1).

« Je ne peux pas attaquer », confiait Thierry Neuville. « Je dois être vraiment fluide et propre, donc je n'ai aucun moyen d'attaquer, sinon cela ne marche pas. J'aimerais aller un peu plus vite, mais c'est comme ça. Ce sont des conditions difficiles et si les sensations ne sont pas là. C'est compliqué. »


Si quelques chutes de neige étaient à noter au bord des spéciales dans les montagnes à l'ouest de la capitale Zagreb, les routes restaient essentiellement sèches avec quelques sections humides.

De retour en compétition pour la première fois depuis le mois de janvier et le Rallye Monte-Carlo, Sébastien Ogier était sixième dans l'ordre des départs. Le Français devait faire face à des conditions glissantes en raison de la boue entraînée sur la route par les voitures parties avant la sienne. Une crevaison lente dans l’ES1 rendait sa place dans le trio de tête encore plus impressionnante.

Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) trouvait les routes tout aussi grasses et pointait à 15’’8 de l’octuple champion du monde après avoir eu du mal à trouver confiance.

« Il y a déjà tellement de boue », expliquait-il. « La voiture se comporte vraiment de manière nerveuse et c’est difficile de prendre confiance. »


Gêné par des pneus en surchauffe dans l'ES1, Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) se remettait rapidement dans le rythme pour compléter le top cinq à 4’’3 seulement d’Ott Tänak. Il comptait également plus d'une demi-minute d'avance sur Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1), qui exprimait sa difficulté à faire confiance aux informations de ses ouvreurs.

Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 N Rally1) pointait à plus d'une minute de la tête, sa position n'étant pas aidée par une erreur coûteuse dans le deuxième test du jour. Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) occupait la huitième place devant les leaders du WRC2, Nikolay Gryazin et Yohan Rossel, tous deux engagés avec des Citroën C3 Rally2.

Les mêmes spéciales seront répétées cet après-midi, portant le total de la journée à 119,74 km d’action avant une nuit à Zagreb.

Informations en direct  Temps en direct  Diffusion en direct 

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 8:30:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 9:30:00 AM