WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Wed 10 Apr 2024

Katsuta s’est senti porté vers le podium au Safari

Takamoto Katsuta a ajouté un nouveau podium à son palmarès le mois dernier au Safari Rally Kenya, une épreuve où il en a désormais trois sur les cinq de sa carrière en WRC.

Fidèle à sa réputation, le Safari Rally Kenya a proposé des conditions exténuantes décimant le peloton du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Takamoto Katsuta et son équipier Kalle Rovanperä, respectivement deuxième et premier à l’arrivée, ont toutefois été les moins durement touchés.

 

Le Japonais possède désormais un palmarès enviable au Safari, où il a atteint le podium à trois reprises en quatre départs. Ses compatriotes se sont également montrés traditionnellement performants sur ce terrain accidenté. Kenjiro Shinozuka avait pris la deuxième place en 1994 et s’était auparavant imposé deux fois en Côte d'Ivoire. Yoshio Fujimoto y a également brillé en décrochant la victoire au Kenya en 1995.

 

S’il n’explique pas le succès des pilotes japonais dans les épreuves d'endurance, Takamoto Katsuta a dévoilé le grand rôle joué par le soutien local cette année au Safari.

« Je ne suis pas sûr [du succès japonais au Safari] et c’est difficile à dire, mais il m’est plutôt agréable de piloter ici », a-t-il confié à WRC.com. « Au Japon, il n'y a rien de comparable à ces routes, mais je sens que les gens nous soutiennent beaucoup. Nous pouvons voir beaucoup de Toyota sur place. C’est comme si le peuple et le pays nous soutenaient, et c’est assez énorme. D’une certaine manière, je crois que cela me donne un peu de chance, et vous n’obtenez pas de résultat sans cela sur ce rallye. »

 

Takamoto Katsuta était aussi soulagé d'obtenir un bon résultat après ses malheurs en Suède, où il bataillait avec Esapekka Lappi pour la tête du rallye.

 

« La Suède était une grande déception, donc je voulais juste ramener la voiture en un seul morceau au Kenya », a-t-il ajouté. « C’était une approche un peu différente avec la voiture. Nous n’avons eu aucun problème [mécanique] et, même si j’ai sacrifié de la vitesse à certains endroits, nous avons essayé de gérer la situation. Cela a finalement porté ses fruits. »