WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 30 Mar 2024

Samedi midi : Rovanperä l'équilibriste au Safari

Kalle Rovanperä est sur la corde raide entre vitesse et prudence au Safari Rally Kenya. Le Finlandais mène toujours confortablement l'épreuve samedi midi, mais ses équipiers chez Toyota ont été confrontés à des conditions brutales.

Leader d’un triplé provisoire pour les Toyota GR Yaris Rally1, Kalle Rovanperä comptait près d'une minute d’avance à l’approche de l’avant-dernière étape sur ses équipiers Elfyn Evans et Takamoto Katsuta.

 

Cette dynamique s'était inversée au moment où les équipages retrouvaient le parc d’assistance à mi-journée après la crevaison d’Elfyn Evans dans Soysambu et du Gallois et de Takamoto Katsuta dans Sleeping Warrior. Les deux hommes glissaient respectivement aux cinquième et troisième rangs, permettant à Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) de se hisser en deuxième position.

 

Imperturbable aux commandes avec un avantage porté à 1'27''9 sur son rival belge, Kalle Rovanperä admettait qu’il n’était pas évident de trouver le juste équilibre entre vitesse et prudence.

 

« Ce n'est pas simple avec un tel écart », révélait-il. « Vous ne voulez pas être trop fluide, mais vous ne voulez pas non plus prendre trop de risques. »

Thierry Neuville effectuait sa remontée après avoir lui-même été confronté à des problèmes avec ses pneumatiques vendredi. Sous la pluie, une grosse bosse vers l’arrivée de Sleeping Warrior était la seule véritable alerte pour le pilote belge.

 

Ses équipiers Ott Tänak et Esapekka Lappi ne pouvaient pas en dire autant, tous deux étant repartis après avoir abandonné vendredi. L’Estonien s’arrêtait dans l'ES8 pour refixer une goupille de capot avant qu’une panne de radio ne l’oblige à compter sur les signes des mains de son copilote Martin Järveoja dans la spéciale suivante. De son côté, Esapekka Lappi subissait deux crevaisons avec sa Hyundai i20 N Rally1.

 

Frustré, Takamoto Katsuta complétait le podium à 55’’0 de Thierry Neuville et 27’’7 devant Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1). Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) était en revanche contraint à l’abandon, victime d’une casse de suspension sur l'ES8.

 

Sixième, Gus Greensmith (Škoda Fabia RS Rally2) continuait de dominer les débats en WRC2 devant son équipier et rival Oliver Solberg (Škoda Fabia RS Rally2). Jourdan Serderidis  (M-Sport Ford Puma Rally1), Kajetan Kajetanowicz (Škoda Fabia RS Rally2) et Nicolas Ciamin (Hyundai i20 N Rally2) complétaient le top dix dans cet ordre.