WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Wed 27 Mar 2024

Rovanperä rapide dès le shakedown au Safari

Champion du monde des rallyes en titre, Kalle Rovanperä était l'homme à battre ce mercredi matin lors du shakedown du Safari Rally Kenya, mais le Finlandais n’a devancé son rival belge Thierry Neuville que de deux dixièmes de seconde.

Kalle Rovanperä aborde la troisième manche de la saison 2024 du Championnat du Monde FIA des Rallyes avec l’envie de rebondir après son abandon prématuré alors qu’il était en tête du Rallye de Suède.

 

De retour sur un rallye terre pour la première fois de l’année, le Finlandais trouvait rapidement le bon rythme au volant de sa Toyota GR Yaris Rally1. Initialement neuf dixièmes plus lent qu’Ott Tänak à l’issue de son premier passage dans Loldia, il signait le meilleur temps lors de son deuxième et avant-dernier passage, s’assurant ainsi la première place devant les Hyundai i20 N Rally1 de Thierry Neuville et d’Ott Tänak, relégué à 1’’4 de son équipier.

 

« C'est un rallye dont on n'attend normalement pas grand-chose avant le week-end tant on ne sait jamais ce qu’il va se passer », a admis Kalle Rovanperä, qui maintient une attitude prudente compte tenu de la nature imprévisible du Safari. « C'est mon plan pour le moment. Je ne veux pas trop en attendre, je veux juste faire un bon rallye et nous verrons bien. »

Vainqueur du Rallye de Suède, Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) talonnait l’Estonien à un dixième de seconde. Le top cinq était complété par Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1), qui compte trois points de retard sur le leader du championnat Thierry Neuville avant le départ.

 

Sixième, Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) devançait Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) et Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1), qui découvre le Safari.

 

En WRC2, Gus Greensmith (Škoda Fabia RS Rally2) devançait son équipier chez Toksport WRT, Oliver Solberg (Škoda Fabia RS Rally2), pour 1’’2. L’Afrique dévoilait cependant ses premiers pièges puisque le Suédois et Nicolas Ciamin (Hyundai i20 N Rally2) rencontraient des soucis en début de séance.

 

Oliver Solberg parvenait à s’en tirer avec des dommages cosmétiques à l'avant de sa monture après avoir manqué un carrefour et escaladé un talus. Le Français devait en revanche s’arrêter en raison d’une suspension avant endommagée.