WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 23 Mar 2024

Tänak souhaite redresser la barre au Kenya

Ott Tänak espère que le Safari Rally Kenya l'aidera à remettre sa campagne en Championnat du Monde FIA des Rallyes sur de bons rails dès la semaine prochaine.

L’Estonien a connu un début de saison difficile avec des sorties de route au Rallye Monte-Carlo et au Rallye de Suède. Le pilote Hyundai occupe ainsi la cinquième place du classement général et pointe à vingt-sept points du leader, son équipier Thierry Neuville.

 

Si Ott Tänak a déjà démontré sa pointe de vitesse en Afrique, le champion du monde 2019 a rarement connu le succès. Sa troisième place acquise en 2021 pour le retour du Safari au calendrier du WRC reste son meilleur résultat et il cherchera à faire mieux la semaine prochaine à Naivasha.

 

« Personnellement, je n’ai pas encore réussi à me mettre dans le rythme cette saison et je n’ai pas obtenu de bons résultats », a-t-il confié. « J’espère pouvoir y remédier en restant propre et en prenant de bons points sur ce rallye. Je dois obtenir un résultat. Le Safari Rally Kenya est un défi unique. Pour y réussir, il faut de l'endurance, d'autant plus que la météo peut être imprévisible et que les routes sont très difficiles. Il est donc très difficile d’y gagner. Dans les spéciales, la performance des voitures compte beaucoup. Bien sûr, avec les Rally1 actuelles, il y a des endroits où vous ne pouvez pas être tout simplement rapide et à fond, mais la performance reste la clé. »

Après avoir connu des difficultés avec la Hyundai i20 N Rally1 au Monte-Carlo et en Suède, Ott Tänak espère que le travail récemment mené sur la voiture portera ses fruits.

 

« Les préparatifs et les essais en Espagne ont été importants pour nous », a-t-il conclu. « Sur les deux derniers rallyes, nous avons été mis à mal avec la cartographie moteur, il était donc crucial d’être à haute altitude pour que les choses soient plus confortables au Kenya. »