Sat 17 Feb 2024

Solberg en route vers la gloire sur ses terres en WRC2

Oliver Solberg est à trois spéciales de remporter sa manche à domicile en FIA WRC2 pour la deuxième année consécutive après une nouvelle performance solide dans la neige suédoise ce samedi.

Au volant de sa Škoda Fabia RS Rally2 préparée par Toksport WRT, Oliver Solberg comptait 29’’4 d’avance samedi matin. Si son copilote britannique Elliott Edmondson et lui ne parvenaient pas à conserver leur impressionnante troisième place au classement général, le duo n’était jamais menacé lors de la plus étape du rallye avec 125,96 km chronométrés au programme.

 

« L'avance est tellement grande que j'en profite », confiait le pilote âgé de vingt-deux ans, désormais leader avec un avantage s’établissant à 1’14’’0.

Deuxième du WRC2 vendredi soir, Georg Linnamäe (Toyota GR Yaris Rally2) perdait plusieurs positions en raison d’un tête-à-queue à l'approche de l'arrivée de l'ES11. Sami Pajari (Toyota GR Yaris Rally2) en profitait pour lui ravir la deuxième place et Roope Korhonen (Toyota GR Yaris Rally2) la troisième.

 

Si Sami Pajari conservait son nouveau rang, Georg Linnamäe ripostait pour reprendre l’avantage sur Roope Korhonen. L’Estonien dépassait ainsi le champion WRC3 en titre dans l'ES14 avant de revenir à deux dixièmes de seconde seulement de Sami Pajari.

 

Auteur du meilleur temps de la catégorie dans l’ES10, Mikko Heikkilä (Toyota GR Yaris Rally2) ne laissait ni un pneumatique endommagé ni un problème de valve pop-off l'empêcher de se rapprocher à 5’’2 de Roope Korhonen des 28,06 km de l’ES14. En revanche, un bras de suspension plié et un tête-à-queue dans l'ES15 l’obligeaient à rester à 16’’1 de son jeune compatriote.

Lauri Joona (Škoda Fabia RS Rally2) bouclait le samedi au sixième rang, confortablement devant Emil Lindholm (Hyundai i20 N Rally2). Si ce dernier avait vu ses espoirs s’envoler en raison de problèmes de turbo vendredi, le pilote sacré en WRC2 en 2022 reprenait la septième place dans l'ES14 à Isak Reiersen (Škoda Fabia RS Rally2), un ami d’enfance d’Oliver Solberg.

 

Membre du programme Toyota Gazoo Racing WRC Challenge, Yuki Yamamoto (Toyota GR Yaris Rally2) était neuvième avant la dernière spéciale de samedi, mais un bras de suspension endommagé dans l'ES14 le contraignait à ralentir dans le test suivant. Le Japonais glissait donc au dixième rang derrière l’expérimenté pilote polonais Michał Sołowow (Škoda Fabia RS Rally2), par ailleurs leader en WRC2 Masters Cup.

 

Victime d’un problème de batterie l’ayant arrêté vendredi après-midi, Jan Solans (Toyota GR Yaris Rally2) – qui avait atteint la huitième place lors d'une rare sortie sur neige – repartait samedi et signait le meilleur temps du WRC2 dans l'ES13.

 

Dimanche, l’étape décisive se composera de trois spéciales, à commencer par deux passages consécutifs dans Västervik (25,50 km) dès 7h27 heure locale.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 8:30:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 9:30:00 AM