WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Mon 22 Jan 2024

Présentation du Rallye Monte-Carlo 2024

Cette semaine, le rideau se lève sur une nouvelle saison de Championnat du Monde FIA des Rallyes avec le coup d’envoi de la discipline la plus difficile au monde au Rallye Monte-Carlo (25-28 janvier).

Treize manches réparties sur quatre continents attendent les concurrents et les fans pour la cinquante-deuxième saison de l’histoire du WRC. Pour lancer cette nouvelle édition en beauté, le célèbre rendez-vous monégasque a attiré soixante-dix voitures.

 

Plus ancienne épreuve du calendrier WRC, le Rallye Monte-Carlo est sans doute le plus imprévisible de l'année. Cette année, l’événement quitte sa base en Principauté de Monaco pour retrouver la ville de Gap pour la première fois depuis 2021. Derrière son parcours alpin relativement facile sur des routes asphaltées, les conditions hivernales compliquent la donne et mettent l’accent sur des choix cornéliens de pneumatiques.

 

Un nouveau barème de points pour une nouvelle dimension tactique

 

Cette année, le WRC propose un système remanié de points apportant plus d’excitation et d’intrigue aux dernières spéciales de chaque rallye le dimanche matin. Le barème attribue jusqu'à dix-huit points sur la base du classement général au samedi soir, puis jusqu'à sept unités supplémentaires pour les performances du dimanche, sans oublier le maximum de cinq points bonus en jeu pour la Wolf Power Stage en toute fin de rallye.

 

Cette nouveauté n’influence aucunement le concept de base déterminant le vainqueur du rallye. Comme toujours, l'équipage avec le temps total le plus bas sur l'ensemble de l’épreuve sera désigné vainqueur.

Un plateau remanié au mercato

 

Constructeur champion du monde en titre, Toyota Gazoo Racing alignera trois voitures pour le coup d’envoi de la saison. L’équipe sera emmenée par Elfyn Evans, vice-champion l’an passé et prêt à entamer sa cinquième campagne avec la marque japonaise. Le Gallois sera rejoint par le Japonais Takamoto Katsuta, promu à plein temps dans l’une des Toyota GR Yaris Rally1 éligibles aux points. Nonuple vainqueur du Rallye Monte-Carlo, Sébastien Ogier pilotera la troisième voiture de la structure basée en Finlande tandis que le tenant du titre Kalle Rovanperä lancera son programme partiel le mois prochain en Suède.

 

Hyundai Motorsport a réussi à (ré)attirer Ott Tänak dans ses rangs après la saison de l’Estonien chez M-Sport. Déjà victorieux à neuf reprises avec le constructeur coréen entre 2020 et 2022. Ott Tänak veut désormais entrer dans l’histoire en devenant le premier pilote à être sacré avec Hyundai, cinq ans après sa première couronne acquise au volant d’une Toyota Yaris WRC.

 

Quintuple vice-champion du monde, le Belge Thierry Neuville sera l’autre fer de lance de la structure d’Alzenau. Au Rallye Monte-Carlo, la troisième Hyundai i20 N Rally1 sera confiée à Andreas Mikkelsen, double champion WRC2 de retour dans l’élite pour la première fois depuis 2019. Le Norvégien partagera son volant avec l’Espagnol Dani Sordo et le Finlandais Esapekka Lappi tout au long de la saison.

 

M-Sport Ford World Rally Team misera sur la jeunesse avec Adrien Fourmaux et Grégoire Munster, tous deux prêts à disputer une campagne complète avec les Ford Puma Rally1. Le Français fera ainsi son retour dans la catégorie reine avec M-Sport, une structure qu’il a représenté l’an dernier en WRC2. Son équipier disputera pour sa part sa première saison au plus haut niveau, devenant ainsi le premier Luxembourgeois à réaliser cet exploit.


Ogier vise de nouveaux records au Monte-Carlo

 

Sur les routes proches de sa ville natale, Sébastien Ogier ambitionnera une dixième victoire record au Rallye Monte-Carlo. Dans les Alpes françaises, le jeune quadragénaire ne prendra toutefois rien pour acquis tant il sait à quel point les routes peuvent être piégeuses.

 

« À mes yeux, il s’agit d’une épreuve incontournable et il y a beaucoup d'espoir pour ce premier rallye », a-t-il confié. « C’est le rallye qu’il faut respecter plus que tout autre tant les conditions peuvent être très difficiles. Rien n’est jamais acquis. Les chiffres ne sont jamais ma principale motivation, mais si je pouvais décrocher une dixième victoire sur cette épreuve, ce serait quelque chose de très spécial. »

 

Le départ du rallye sera donné jeudi après-midi sur la place du Casino de Monaco. Les concurrents affronteront dix-sept spéciales totalisant 324,44 km chronométrés avant l'arrivée dimanche après-midi et le podium au cœur de la Principauté.