WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 18 Nov 2023

Evans contrôle son avance au Japon

Elfyn Evans n'était pas d'humeur à prendre des risques samedi matin au FORUM8 Rally Japan. Avec déjà plus d'une minute d'avance, le Gallois n'en avait toutefois pas besoin.

À mi-chemin de l’avant-dernière étape de la saison 2023 du Championnat du Monde FIA des Rallyes, Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) restait aux commandes avec 1’35’’5 d'avance sur son équipier Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1).

 

Les fondations de cet avantage avaient été posées vendredi, où le Gallois avait été l’un des rares pilotes à effectuer un sans-faute dans des conditions détrempées. Les deux premières spéciales de samedi étaient tout aussi piégeuses et Elfyn Evans conservait une approche prudente, concédant une quinzaine de secondes à Sébastien Ogier. Le leader signait toutefois les meilleurs temps dans les deux passages de la super-spéciale d'Okazaki City avant que les équipages ne se rendent à la zone de changement de pneumatiques.

 

« La première spéciale était bien ce matin, mais j'étais probablement un peu trop prudent dans la seconde », confiait Elfyn Evans. « C’est ce qui nous a coûté du temps. »

 

Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) complétait le triplé provisoire du Toyota Gazoo Racing, même si le Finlandais perdait également du terrain face à Sébastien Ogier. Ce dernier dispose désormais d’un tampon de 35''2. Près de deux minutes plus loin, Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) se hissait au quatrième rang.

 

Les Rally2 d'Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia RS Rally2), Grégoire Munster (Ford Fiesta Rally2) et Nikolay Gryazin (Skoda Fabia RS Rally2) occupaient les trois positions suivantes devant Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) et Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1), déterminés à rattraper le temps perdu vendredi. Ancien pilote de F1, Heikki Kovalainen (Skoda Fabia R5) complétait le top dix samedi midi.