WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 17 Nov 2023

Evans mène sous une pluie ravageuse vendredi matin

Elfyn Evans s’est distingué dans les conditions pluvieuses du FORUM8 Rally Japan pour se forger une avance de vingt-six secondes après une première boucle raccourcie ce vendredi après les problèmes rencontrés par plusieurs de ses pairs.

Les averses incessantes sur des routes recouvertes de feuilles mortes corsaient le défi de la première journée d’action complète du rallye. Plusieurs des principaux équipages du Championnat du Monde FIA des Rallyes étaient même pris au piège dans le chaos.

 

Les conditions défavorables menaient les organisateurs à annuler la spéciale de Shitara Town, mais pas avant que Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1), Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) et Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) ne se fassent tous les trois piéger au même endroit dans l'ES2.

 

Véritable enfant du pays, Takamoto Katsuta était le premier à se faire surprendre dans le virage à droite situé à 11,8 km du départ. Le Japonais bloquait au freinage et faisait un tête-à-queue avant de heurter un arbre endommageant le radiateur de sa monture. Après avoir bouclé le test en mode électrique, Takamoto Katsuta et son copilote Aaron Johnston effectuaient des réparations de fortune en bord de route malgré leur retard de cinq minutes sur leur équipier Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1).

Peu de temps, Dani Sordo partait à la faute au même endroit, faisant glisser sa voiture sur un talus et provoquant son abandon. De son côté, Adrien Fourmaux commettait une erreur presque identique aux conséquences similaires. Tous les équipages sont indemnes, mais la spéciale était interrompue peu après.

 

Confortablement devant son plus proche poursuivant à savoir Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1), Elfyn Evans remportait les deux spéciales sur l’asphalte détrempé tout en admettant la nécessité d'être prudent.

 

« Je ne vois pas vraiment où je vais, donc ce n'est pas simple », confiait le pilote Toyota Gazoo Racing. « Il y avait plus de flaques dans la seconde, mais les deux spéciales étaient vraiment mauvaises jusqu'à présent. »

Son équipier Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) pointait à 16’’6 de Thierry Neuville pour compléter le podium provisoire devant le surprenant Andreas Mikkelsen (Škoda Fabia RS Rally2), quatrième au scratch et leader en WRC2.

 

« Les Rally1 sont meilleures, mais la Škoda les surpasse dans un domaine », souriait Andreas Mikkelsen tout en faisant référence au chauffage de sa voiture.

 

Récemment couronné, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) pointait 51’’7 plus loin. Premier à s’élancer dans les spéciales, le Finlandais devait faire face à des conditions parmi les plus difficiles, sans trajectoire à suivre dans les feuilles mortes et aiguilles de pin.

 

Leader du WRC2 Challenger, Nikolay Gryazin (Škoda Fabia RS Rally2) est sixième devant Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1). Ce dernier était d’ailleurs contraint de réduire considérablement son allure lorsque son pare-brise s'embuait dans l'ES2, lui faisant ainsi perdre près de trois minutes.