WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 16 Nov 2023

Neuville, premier leader du FORUM8 Rally Japan

Thierry Neuville n'a pas tardé à défier Toyota Gazoo Racing dans le jardin du constructeur japonais en remportant la première spéciale du FORUM8 Rally Japan disputée ce jeudi soir.

Les Hyundai i20 N Rally1 imprimaient leur rythme lors de la super-spéciale disputée en lever de rideau de l’épreuve. Au cœur du Toyota City Stadium, Thierry Neuville menait la charge alors que ses équipiers Esapekka Lappi et Dani Sordo se classaient respectivement deuxième et quatrième.

 

Face à ce trio, Toyota avait du mal à trouver son rythme lors de ce premier défi sinueux et technique. Takamoto Katsuta était le meilleur représentant des Toyota GR Yaris Rally1 en cinquième position.

 

Impliqué dans un duel pour la deuxième place du championnat l’opposant à Elfyn Evans, Thierry Neuville devançait Esapekka Lappi pour sept dixièmes de seconde. Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) complétait le premier trio de tête à 1’’4 du leader.

« Nous ne nous posons pas de questions », affirmait le Belge, déjà en confiance après avoir signé le meilleur temps du shakedown. « C’est juste une question de plaisir et d’essayer de signer une nouvelle victoire. C'est ce que nous voulons faire ce week-end, mais ce ne sera pas simple du tout, et cela pourrait être encore plus difficile qu'il y a deux semaines au Rallye d'Europe Centrale étant donné les conditions vues aux reconnaissances. »

 

Takamoto Katsuta devançait son équipier Kalle Rovanperä, sacré pour la deuxième fois il y a à peine deux semaines. Pour son retour au volant du M-Sport Ford Puma Rally1, Adrien Fourmaux le suivait de près alors que les Toyota de Sébastien Ogier et d’Elfyn Evans se retrouvaient huitième et neuvième, à près de cinq secondes de la tête.

« Ce n'est pas vraiment agréable de perdre plus de quatre secondes d'emblée, mais c'est comme ça », admettait Sébastien Ogier. « Nous devons vérifier pourquoi. Bien sûr, je ne prenais pas autant de risques, mais cela fait quand même beaucoup. »

 

En WRC2, Nikolay Gryazin (Škoda Fabia RS Rally2) était l'homme à battre. Il complétait le top dix pour partir sur de bonnes bases dans son duel pour le titre en WRC2 Challenger face à Kajetan Kajetanowicz (Škoda Fabia RS Rally2). Le Polonais le talonnait toutefois à 2’’2 seulement.