WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 26 Oct 2023

Neuville, premier leader du premier Rallye d'Europe Centrale

Le Belge Thierry Neuville s’est hissé aux commandes de la première édition du Rallye d'Europe Centrale après les premières spéciales disputées ce jeudi.

Des milliers de spectateurs étaient présents au cœur de Prague plus tôt dans la journée pour voir les voitures et les stars du Championnat du Monde FIA des Rallyes prendre le départ en présence du président tchèque, Petr Pavel. Deux super-spéciales suivaient alors que le rallye retrouvait le sud-est de l'Allemagne, tout près du parc d'assistance de Passau.

 

Troisième de la première spéciale disputées sur l’hippodrome de Cluchle, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) s’offrait ensuite le scratch sur le circuit de Klatovy pour prendre les commandes avec 1’’2 d’avance sur Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1).

 

« Ce n'était pas la plus belle spéciale », confiait le Belge à l’issue de son passage sur les routes humides de l'ES2. « Je pense que ça se jouait entre les pneus pluie et les pneus tendres, donc j’ai choisi les tendres au tout dernier moment. Les dispositifs anti-coupure réfléchissaient la lumière, donc nous ne pouvions pas très bien voir, mais nous avons fait un passage propre. »

En parallèle, l'octuple champion du monde Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) admettait « un manque de bonnes sensations » tout en s’assurant la troisième place sur le podium provisoire, 4’’6 derrière Ott Tänak. Son équipier et leader du championnat Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) le talonnait pour un dixième de seconde.

 

Le Finlandais pourrait obtenir son deuxième titre mondial consécutif cette semaine selon son résultat et celui d’un autre de ses équipiers, Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1). Le Gallois manquait un croisement et glissait au huitième rang, à 4’’8 de son rival.

 

Entre les deux hommes, Teemu Suninen (Hyundai i20 N Rally1), Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) et Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) se tenaient en 2’’1 tandis qu’Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) et Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) complétaient le top dix.

Esapekka Lappi aurait pu prétendre être troisième sans une pénalité de dix secondes pour un départ volé dans l'ES1 alors que Grégoire Munster concédait du temps en raison d’un frein à main défaillant.

 

Vendredi, les débats reprendront de bon matin pour retrouer la République tchèque et six spéciales redoutables totalisant 121,80 km chronométrés sans la moindre assistance.