Sat 30 Sep 2023

Tänak attaque et distance ses rivaux au Chili

L’Estonien Ott Tänak a accru son avance en tête du Rally Chile Bio Bío à 47’’8 grâce à une performance magistrale lors de la boucle matinale de samedi en Amérique du Sud.

Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) avait abordé la deuxième étape de l’épreuve avec 4’’2 d’avance sur son plus proche poursuivant, Teemu Suninen (Hyundai i20 N Rally1), mais l’Estonien faisait une nouvelle fois le break grâce à une stratégie intelligente.

 

Contrairement au parcours rapide de vendredi, les spéciales du samedi matin situées au sud du parc d'assistance de Concepción étaient plus longues, plus sinueuses et beaucoup plus abrasives. La gestion des pneumatiques s’y avérait essentielle et Ott Tänak, contrairement aux prétendants au titre que sont Elfyn Evans et Kalle Rovanperä, excellait dans tous les domaines.

 

Deuxième derrière le leader du championnat Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) dans le premier passage dans Chivilingo, le pilote M-Sport Ford World Rally Team dominait la spéciale suivante de Rio Lia avec 6’’8 alors que ses adversaires devaient doser leurs efforts afin de préserver leurs gommes.

De son côté, Ott Tänak avait conservé deux pneus durs flambant neufs pour Maria de las Cruces, la dernière spéciale de la matinée et le plus gros morceau du jour avec 28,72 km. Une fois chaussé de ces gommes, il dictait à nouveau son rythme en signant le scratch pour 7’’6.

 

Parti avec cinq pneumatiques au lieu de six pour le leader, Teemu Suninen glissait au troisième rang derrière Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) en se montrant prudent dans Chivilingo. Contrairement au pilote gallois, qui comptait uniquement sur des gommes tendres, le Finlandais avait trois pneus durs en sa possession et ce choix s’avérait payant dans la dernière spéciale. Elfyn Evans devait alors composer avec deux délaminations le faisant rétrograder en quatrième position derrière Teemu Suninen et Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1), dont l’avance sur Elfyn Evans s’élève à 13’’8 malgré une crevaison en début de journée.

 

Trop offensif ce matin, Kalle Rovanperä remportait l’ES7 avant de devoir ménager ses pneus tendres jusqu'à la fin de la boucle. Le pilote âgé de vingt-trois ans pointait à plus de quarante secondes d’Elfyn Evans et ses chances de remporter un deuxième titre mondial consécutif dès ce week-end semblent de plus en plus minces.

Tout comme son équipier Elfyn Evans, Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) était également victim de délaminages dans Maria de las Cruces. Le Japonais restait toutefois septième, confortablement devant l’un des nouveaux venus dans la catégorie reine, Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1).

 

Dans le même temps, Oliver Solberg (Škoda Fabia RS Rally2) prenait l’ascendant sur Sami Pajari (Škoda Fabia RS Rally2) en tête du WRC2 avec un avantage de 16’’7 malgré un tête-à-queue en début de matinée. Partenaires au sein de l’équipe Toksport WRT, les deux pilotes étaient huitième et neuvième de l’épreuve, suivis par Alberto Heller (M-Sport Ford Puma Rally1), confronté à des problèmes avec ses pneumatiques.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM