WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 28 Sep 2023

Evans sonne la charge au shakedown chilien

Le Gallois Elfyn Evans était l'homme à battre ce jeudi matin en dictant son rythme lors du shakedown du Rally Chile Bio Bío.

Evans Evans (Toyota GR Yaris Rally1) aborde l’antépénultième manche du calendrier avec un déficit de trente-trois points sur son équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1), actuellement en tête du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Si le Gallois termine huitième ou mieux dimanche après-midi, il prolongera donc le suspense dans la course au titre.

 

Les deux pilotes du Toyota Gazoo Racing n’étaient séparés que d’une demi-seconde après plusieurs passages dans la spéciale de Bio Bío (5,75 km) faisant office de shakedown tout près du parc d'assistance de Concepción.


« C'était plutôt bien », confiait Elfyn Evans, qui avait établi le temps de référence dans sa deuxième et avant-dernière tentative. « Il y aura de grandes différences de conditions cette semaine, notamment entre vendredi et samedi. Les décisions sur le plan des réglages seront donc assez difficiles à prendre. »

Le Chili accueille une manche du WRC pour la deuxième fois seulement et le parcours du rallye a été radicalement modifié depuis la première édition disputée en 2019.

 

Ses routes forestières fluides et ses paysages pittoresques sont déjà appréciés des pilotes.


« Cela a l'air très joli », confiait Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1), troisième à 1’’1 d'Elfyn Evans. « Les spéciales sont très agréables, donc j’espère que nous prendrons du plaisir sur ce rallye. »


Pour son retour en mondial pour la première fois depuis le Secto Rally Finland au mois d’août, Teemu Suninen (Hyundai i20 N Rally1) était le pilote Hyundai Motorsport le mieux classé au quatrième rang. Le Finlandais devançait Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) de deux dixièmes de seconde, le Japonais étant lui-même un dixième devant Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1).

 

Vainqueur de l’épreuve en 2019, Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) se plaçait en septième position devant Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1). Novices dans la catégorie reine, Grégoire Munster (M-Sport Ford Puma Rally1) et Alberto Heller (M-Sport Ford Puma Rally1) complétaient le top dix.