WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sun 10 Sep 2023

Rovanperä renforce ses espoirs de titre en s’imposant en Grèce

Le Finlandais Kalle Rovanperä a signé sa troisième victoire de la saison à l’EKO Acropolis Rally Greece, resserrant son emprise sur la saison 2023 du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) semblait bien parti pour fermer le podium de la dixième manche du calendrier, mais le Finlandais héritait des commandes avec plus de deux minutes d'avance après les abandons de Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) et Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) samedi après-midi.

 

Ses deux rivaux se faisaient piéger par les impitoyables routes rocailleuses du cœur de la Grèce. Le Belge était victime d’une suspension endommagée à l’avant droit tandis que le Français s'arrêtait après l'ES12 en raison d'une rupture de suspension après avoir tapé une pierre.

 

Kalle Rovanperä pouvait donc aborder sereinement les trois spéciales dominicales et bouclait un week-end presque parfait avec le maximum de cinq points bonus en remportant la Wolf Power Stage. Le pilote âgé de vingt-deux devançait finalement son équipier et plus proche poursuivant au championnat, Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) pour 1’31’’7 et le reléguait à trente-trois unités à trois manches du dénouement de la saison.

« C’est bien sûr un grand soulagement », confiait le vainqueur, dont le succès permettait également à Toyota de porter son avance sur Hyundai à 91 points au championnat constructeurs. « Après un rallye difficile en Finlande, nous devions revenir forts. C’était une belle performance. C’est beau de gagner en étant le premier à s’élancer sur la route. Nous avons piloté avec intelligence avant de passer à l’attaque dans la Wolf Power Stage. »

 

Elfyn Evans avait perdu plus d'une minute samedi en raison d'une surchauffe, mais le Gallois remontait jusqu’à la deuxième place, pour laquelle il se battait avec Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) jusqu'à la toute dernière spéciale.

 

L’Espagnol avait pris l’ascendant samedi soir, mais il concédait la position dans Tarzan. Pour son premier rallye depuis le Safari Rally Kenya disputé au mois de juin, Dani Sordo s’inclinait finalement pour 4''2 à l’issue des quatre jours de compétition.


Malgré une pénalité de trois minutes et quarante seconds dû à son retard de pointage à la sortie de la zone de changement de pneumatiques, Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) parvenait à réparer sa pompe à eau et réalisait un rallye relativement propre pour se hisser au quatrième rang, à plus de quatre minutes du vainqueur.

 

Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) se classait cinquième devant Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) tandis qu'Andreas Mikkelsen (Škoda Fabia RS Rally2) prenait l’ascendant sur Gus Greensmith (Škoda Fabia RS Rally2) dans l'avant-dernière spéciale pour l’emporter en WRC2.


Grâce à son succès, le Norvégien portait son avance à seize points sur son rival pour le titre, Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2), neuvième au général. Sébastien Ogier complétait le top dix à l’arrivée.

 

Le Championnat du Monde FIA des Rallyes prend désormais la direction de l’Amérique du Sud. Disputé sur terre, le Rally Chile Bio Bío retrouve le calendrier du WRC du 28 septembre au 1er octobre à Concepción.