WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 25 Aug 2023

Le Rally1, un rêve bientôt réalité pour Alberto Heller

Le Chilien Alberto Heller est sur le point de réaliser le rêve d’une vie puisqu'il prendra le volant d'un M-Sport Ford Puma Rally1 au Rally Chile Bio Bío (28 septembre-1er octobre).

Déjà victorieux en WRC2 au Rallye d’Australie 2018 et sacré dans son pays natal l’an passé, Alberto Heller aura l’occasion d’intégrer l’élite de son sport en prenant le volant d’une voiture de la catégorie reine lors de la prochaine visite du WRC sur ses terres.

 

Rares sont ceux qui peuvent se targuer d’avoir été l’équipier d’un champion du monde, comme Ott Tänak, sacré en 2019, mais le Chilien aura cette chance à l’occasion du onzième rendez-vous du calendrier. Et tout a commencé lorsque le pilote âgé de vingt-neuf ans a commencé à se pencher sur le parcours de cette édition marquant le retour du mondial dans son pays pour la première fois depuis 2019.

 

« Au début, le rallye se déroulait dans la région de Bio Bío, mais en se concentrant uniquement à Concepción », a expliqué Alberto Heller à WRC.com. « En fin d’année, j'ai commencé à faire pression avec mon équipe et tous les organisateurs pour inclure toute la région du Bio Bío, et notamment Los Angeles, la deuxième plus grande ville de la région et ma ville natale. La cérémonie de départ aura finalement lieu là-bas et c'était comme un rêve qui devenait réalité. Je commence ma manche à domicile dans ma ville natale, où j'ai tous mes amis, mon école, ma vie. C’était le premier coup de pouce pour aller chercher un volant en WRC. Le deuxième, c’était le titre chilien l’an dernier. Le timing est parfait, car j’ai le sentiment d’être au sommet de mon art. »

En pilotant un Puma, Alberto Heller entrera dans le cercle fermé des pilotes privés ayant eu l’occasion d’expérimenter les sensations fortes des Rally1 hybrides. Le Grec Jourdan Serderidis fait régulièrement des piges à son volant tandis que Lorenzo Bertelli a loué une Toyota GR Yaris en début d’année au Rallye de Suède.

 

« Je crois que tous les pilotes de rallye rêvent d'avoir un jour l’occasion de piloter une voiture de classe mondiale », a-t-il ajouté. « C’est une chance que vous devez saisir, car vous ne savez pas si elle se représentera. À titre personnel, je travaille tous les jours. Je suis ingénieur commercial et j'ai fait beaucoup d’autres choses avant cela. J'ai remporté le WRC2 en Australie, j'ai roulé avec M-Sport et Citroën... Je suis ensuite revenu au Chili, où j'ai remporté le titre. Je veux désormais aborder ma carrière plus calmement et la meilleure façon d’y parvenir était avec une WRC sur mes terres. Mon objectif est d'essayer de m'amuser. Les meilleurs pilotes sont dans cette catégorie avec les meilleures voitures. Venir et penser que je peux faire un podium serait assez stupide. Je suis rationnel et je veux y aller pour m'amuser, profiter et donner le meilleur de moi-même. »


Les organisateurs du Rally Chile Bio Bío ont concocté un itinéraire de trois jours comprenant seize spéciales totalisant plus de 320 kilomètres d’action sur des routes de terre. Alberto Heller attend impatiemment les tests du vendredi, et notamment les deux passages à Rio Claro.

 

« Les spéciales du vendredi sont vraiment proches de ma ville natale et je les adore », a-t-il conclu. « La troisième, Rio Claro, est la plus belle à mes yeux. »

 

Le mois prochain, Alberto Heller sera au Royaume-Uni pour des essais avant ses débuts en Rally1. Il prévoit de parcourir au moins 150 kilomètres dans les installations de M-Sport dans la forêt de Greystoke.