Wed 23 Aug 2023

Souvenirs de la dernière victoire de Miki Biasion en WRC

Ott Tänak aimerait bien remporter l’EKO Acropolis Rally Grece (7-10 septembre). L’Estonien n’a plus gagné depuis février, donc la plus haute marche du podium grec conviendrait parfaitement au leader du M-Sport Ford World Rally Team...

Si vous trouvez une telle attente plutôt longue, ce n’est rien. Remontez le temps de trois décennies au Rallye de l'Acropole et le double champion du monde Miki Biasion chassait une nouvelle victoire depuis trois saisons. En 1993, il y parvenait enfin en Grèce.

 

Ce succès à l'Acropole revêtait également une autre signification. Il s’agissait de la dernière victoire de l'Italien en WRC et de sa seule acquise avec Ford, et non Lancia.

 

Il est toutefois juste de dire que cela était loin d’être simple…

 

"C'était l'un des rallyes les plus difficiles de ma carrière », confiait Miki Biasion, « C’était comme un Safari, mais en Europe. »

 

Bienvenue au Rallye de l'Acropole 1993, une épreuve dont les conditions ont décimé une grande partie du parc d’assistance, dont toutes les Toyota et Subaru d'usine.

 

Les températures élevées et les routes des plus rocailleuses mettaient à l’épreuve la Ford Escort RS Cosworth préparée par Boreham pour Miki Biasion. Les pierres brisaient les fixations de la barre anti-roulis à l’arrière, laissant l'Escort sous-virer pendant la majeure partie d’une journée avant que les mécaniciens puissent résoudre le problème.

 

Plus préoccupants étaient les problèmes de surchauffe. Ce souci avait éliminé l’équipier de Miki Biasion et premier leader du rallye, François Delecour. Le Français avait pris l’avantage avant de céder les commandes en raison d’une panne moteur. Avant la dernière étape, Miki Biasion comptait deux minutes et demie d’avance sur la Lancia de Carlos Sainz et la Mitsubishi d'Armin Schwarz.

 

Un avantage sûrement suffisant ?

 

Le soleil continuait toutefois de frapper et la température du liquide de refroidissement de la Ford atteignait 120°C. L’Italien ralliait l’arrivée au ralenti après avoir tout éteint et surmonté un incendie du faisceau de sa voiture en fin de journée.

 

Il s’agissait d’une victoire qui valait la peine d’attendre et d’une que Miki Biasion n’allait pas oublier de sitôt.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 8:30:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 9:30:00 AM