Thu 17 Aug 2023

Le Secto Rally Finland, moteur de l'innovation durable en sport automobile

Le Secto Rally Finland était à l'avant-garde de l'innovation durable en sport automobile avec l’organisation d’un forum éclairant sur la durabilité en présence de leaders et décideurs de l'industrie à l’occasion de la neuvième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Conjointement orchestré par WRC Promoter, AKK, Secto Automotive et Nordic Business Forum, l'événement collaboratif a initié des conversations dynamiques sur la convergence de la mobilité durable et l'avenir du sport automobile.


Vice-président du conseil d'administration de Toyota Motor Corporation, Shigeru Hayakawa a souligné le rôle vital du sport automobile pour relever les défis auxquels le monde fait face. Sa vision a rencontré un fort écho lorsqu'il a exprimé l'engagement de Toyota à lutter contre le changement climatique tout en promouvant la liberté de mobilité.


« Toyota s'est engagée à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 », a-t-il rappelé. « Il n'est pas surprenant que Toyota profite de l'arène du sport automobile pour développer des véhicules à moteur à hydrogène, qui seront propulsés par la combustion de l'hydrogène. Le sport automobile est moteur d'innovations, et cela fait avancer le développement du moteur à hydrogène dans ce cas précis. »


Députée européenne, Henna Virkkunen a mis en lumière la relation symbiotique entre le sport automobile et l'industrie automobile, reconnaissant le rôle central du secteur dans la recherche et l'innovation : « Le type d'activités ici est véritablement au cœur de la recherche et de l'innovation pour l’automobile et ses industries. »

Pilote de F1 reconverti au rallye, Heikki Kovalainen a partagé son parcours personnel vers la durabilité, en préconisant des étapes progressives, mais impactantes. Cette saison, le Finlandais est engagé dans son championnat national avec une Škoda Fabia soutenue par Secto Automotive et utilisant des carburants et lubrifiants 100 % renouvelables.


« Même si des gens ne s'intéressent à l’environnement, ils peuvent réaliser de petites actions faisant une grande différence », a-t-il confié. « C'est le message que je peux vraiment transmettre pour joindre la parole aux actes. »


Dans un message vidéo, le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a réaffirmé l'engagement des instances dirigeantes en faveur du développement durable à travers les objectifs ambitieux de la fédération : atteindre le plus haut niveau d'accréditation environnementale pour tous les championnats labellisés FIA d'ici 2025 et atteindre 100 % d'énergie durable d'ici 2026.


Mohammed Ben Sulayem a également souligné le rôle pionnier du WRC en matière de développement durable, rappelant le fait que ce championnat avait été le premier à exiger des organisateurs une accréditation environnementale FIA de haut niveau dès 2016, mais aussi son leadership dans l'adoption de carburants 100 % d’origine non-fossile.


Responsable du développement durable pour WRC Promoter, Santiago Pena Gomez a aussi souligné les implications considérables du sport automobile au-delà de la compétition en réaffirmant que l'adoption des bonnes pratiques était essentielle à la longévité du sport : « Si nous étudions tout cela ensemble en nous engageant et en agissant de la bonne manière, nous pouvons pérenniser nos activités et nous en avons absolument besoin. Le WRC a offert une plateforme, non seulement pour des tests, mais aussi pour la mise en application de ces solutions [durables]. »


Le forum a également comporté une table ronde où des experts de l'industrie ont échangé des idées et des perspectives.


Directeur du développement commercial pour WRC Promoter, Marc de Jong a mis en lumière l'esprit de compétition des ingénieurs et leur quête d'efficacité stimulant l'innovation à la fois dans les spéciales et en dehors.


« Nous reconnaissons que la durabilité est l'un des plus grands problèmes auxquels nous sommes tous confrontés, et nous voulons faire partie de la solution en tant que sport », a-t-il expliqué. « S'il y a une chose que j’ai appris de mes années dans ce sport, c'est que les ingénieurs sont très compétitifs et qu'ils ont une réelle aversion pour le gaspillage. Ils aiment tirer le meilleur parti d'une unité d'énergie. Ils n'aiment ni la traînée, ni la friction. Ce sont les technologies efficaces qui nous aident à aller plus loin dans la vraie vie et pourraient nous aider à aller plus vite dans ces forêts finlandaises. »


Directeur de la communication de Fuels Europe, Alain Mathuren a abordé la nature multiforme de la durabilité en insistant sur la nécessité de faire des choix éclairés : « La durabilité n'est pas seulement ce qui sort d'un pot d'échappement, cela va de la construction du véhicule et de la production d'énergie jusqu'à son utilisation et son recyclage. Nous avons les solutions, mais nous devons être très bien informés, et la science est essentielle dans ce domaine. Il n’y a pas que le pot d'échappement qui compte. »


L'innovation et la durabilité ont également été des sujets clés lors de forums similaires au FORUM8 Rally Japan l'an dernier et au Rallye Monte-Carlo en début de saison, où avait été organisé le premier Forum d'Innovation WRC Beyond Rally.


L'implication active du WRC dans les conférences sur le développement durable au sein du rallye et à travers d’autres sports et industries souligne d’autant plus son attachement à ces principes.


Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM