WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 22 Jul 2023

Rovanperä domine le samedi matin pour distancer Neuville

Le Finlandais Kalle Rovanperä a remporté les quatre spéciales du samedi matin au Rallye d'Estonie pour creuser l'écart sur son plus proche rival, Thierry Neuville.

Leader vendredi soir pour seulement trois secondes, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) remportait les deux passages dans les spéciales rapides de Mäeküla et d'Otepää pour porter son avantage à 20''3 avant de retrouver le parc d'assistance à mi-journée. Ses efforts étaient également aidés par une crevaison lente coûtant plus de dix secondes à Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) dans l'ES12.

De manière surprenante pour un concurrent ayant ouvert la route vendredi, le Finlandais qualifiait son premier passage dans Mäeküla de « pire du week-end jusqu'à présent » alors qu'il tentait de s'adapter à l'adhérence accrue offerte par sa meilleure position de départ aujourd'hui. Il signait néanmoins le meilleur temps avec 1''6 d'avance dans ce test.

« Pour être honnête, j'ai attaqué comme un diable dans toute la [dernière] spéciale », confiait la star du Toyota Gazoo Racing. « Le plaisir est au rendez-vous dans la voiture. Les bosses sont difficiles, mais c'est du beau travail pour les fans et j'ai essayé d'attaquer fort. »

De son côté, Thierry Neuville estimait avoir manqué d'engagement dans certaines sections et imputait cela à certaines notes de rythme « trop lentes ».

« J'essaie, mais j'ai toujours l'impression d'hésiter un peu ici et là », révélait le Belge. « Je pourrais prendre plus de risques sur les sauts, mais je ne sais pas si je devrais. »

Thierry Neuville revenait également sur son souci dans la dernière spéciale : « Nous ne pouvions rien faire à vrai dire. Nous avons continué du mieux possible. Nous avons fait 3,5 km avec une crevaison, mais nous n'avons pas trop perdu de temps. »

Son équipier Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) se faisait surprendre par Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) dans les deux premières spéciales et voyait le Gallois revenir à sept dixièmes de seconde. Le Finlandais parvenait toutefois à riposter lorsque les deux secteurs chronométrés étaient répétés pour repousser son adversaire à 1''9.

Teemu Suninen plaçait une troisième Hyundai i20 N Rally1 dans le top cinq, gagnant de l'expérience à chaque kilomètre lors de son premier départ au plus haut niveau depuis l'ACI Rally Monza en 2021. S'il concède du terrain face aux leaders pour se retrouver à 33''1 d'Elfyn Evans, il conservait 17''8 d'avance sur Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1). Ce dernier écopait d'ailleurs d'une pénalité de cinq secondes pour avoir enfreint la règlementation sur la stratégie hybride lors de l'ES7 vendredi.

Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) échangeait des temps avec Pierre-Louis Loubet, qu'il garde dans son viseur à l'issue de la matinée. Derrière, Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) se hissait au huitième rang malgré sa pénalité de cinq minutes.

Le leader du WRC2, Andreas Mikkelsen (Škoda Fabia RS Rally2) pointait en neuvième position devant Sami Pajari (Škoda Fabia RS Rally2).