WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 21 Jul 2023

Rovanperä prend l'ascendant sur Neuville au Rallye d'Estonie

Le Finlandais Kalle Rovanperä est sorti vainqueur d'un duel palpitant l'opposant à Thierry Neuville pour s'emparer de la tête du Rallye d'Estonie après une première étape palpitante ce vendredi.

Les deux hommes se tiennent en 2''2 après les 133,38 premiers kilomètres d'action sur les routes de terre ultra-rapides autour de Tartu, la deuxième plus grande ville d'Estonie accueillant la huitième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes cette année.

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) s'était d'abord montré le plus rapide en devançant son rival finlandais lors des trois spéciales de la matinée pour se construire un avantage de 6''8 à mi-journée, mais Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) inversait la tendance dans la même boucle répétée dans l'après-midi.

Leader du championnat, Kalle Rovanperä s'offrait deux scratches consécutifs pour se rapprocher de son adversaire belge avant de prendre l'avantage dans Mustvee 2. Thierry Neuville parvenait à reprendre un dixième dans le test suivant, mais son concurrent se montrait trop fort dans Neeruti, la dernière spéciale du jour et empruntée à une seule reprise.

« Ce n'était pas une si mauvaise journée dans l'ensemble », déclarait Kalle Rovanperä, vainqueur des deux dernières éditions du Rallye d'Estonie. « Je suis un peu déçu d'avoir lâché du temps en sortant large dans un virage [dans la dernière spéciale], mais ce n'était pas si mal. J'ai essayé d'attaquer un peu dans la première boucle, mais c'était loin d'être simple étant donné les conditions. »

Derrière les deux hommes, Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) était désavantagé sur le plan de la puissanc après avoir « sauté trop loin » dans l'ES2 et provoqué l'arrêt de l'unité hybride de sa voiture. Après des réparations au parc d'assistance, le Finlandais reprenait des couleurs pour s'emparer de la troisième place aux dépens d'Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) dans l'avant-dernier secteur chronométré. Les deux hommes n'étaient séparés que de 2''7 en fin de journée.

Teemu Suninen (Hyundai i20 N Rally1) pouvait également avoir le sourire en terminant avec brio sa première journée au volant d'une Hyundai dans la catégorie reine. S'il est parfois resté pantois par la vitesse brute de sa monture, le pilote âgé de vingt-neuf ans affichait un rythme honorable pour se classer cinquième, à 16''9 d'Elfyn Evans.

Derrière le Finlandais, on retrouvait Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1), auteur d'un top trois à Raanitsa 2.

Véritable enfant du pays, son équipier Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) aurait pu mener le rallye sans sa pénalité de cinq minutes avant le départ après le changement de moteur effectué par M-Sport Ford World Rally Team en raison d'une alerte détectée au shakedown jeudi.

En manque de confiance, Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) pointait à 16''7 de Pierre-Louis Loubet. Le Japonais devançait le leader du WRC2, Andreas Mikkelsen (Škoda Fabia RS Rally2), et d'autres pilotes engagés sur des Rally2 emmenés par Gus Greensmith (Škoda Fabia RS Rally2) et Sami Pajari (Škoda Fabia RS Rally2).

Samedi, la deuxième étape sera centrée autour de la station de ski d'Otepää. Deux passages dans Mäeküla (10,27 km) et Otepää (11,15 km) précèderont un retour au parc d'assistance avant que les débats ne reprennent dans Elva (11,73 km) et Kanepi (16,48 km), toutes deux parcourues à deux reprises. La journée se conclura dans le test de Tartu vald, déjà emprunté jeudi soir.