WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 20 Jul 2023

Un départ amer pour Tänak en Estonie

Si Ott Tänak a imprimé son rythme lors de la première spéciale du Rallye d'Estonie jeudi soir, l'enfant du pays a très peu de raisons de sourire avant de s'endormir.

Leader du M-Sport Ford World Rally Team, Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) a devancé Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) et Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) de six dixièmes de seconde lors du test sinueux de Tartu vald (3,35 km) tracé sur les chemins du parc du manoir de Raadi Manor.

Ce premier scratch à domicile n'était toutefois qu'une maigre consolation pour l'Estonien, qui avait entamé le rallye avec une pénalité de cinq minutes. Des problèmes techniques lors du shakedown ne laissaient pas à l'équipe britannique d'autre choix que de remplacer le moteur de son Puma, une infraction sanctionnée dès qu'elle est commise entre les vérifications techniques et le premier contrôle horaire.

« Je dirais que plus la journée passe, plus ça fait mal », confiait Ott Tänak. « Nous avions notre petite chance pour le titre compte tenu de nos performances cette année et nous avons travaillé dur pour ces deux rallyes estivaux. Cela vient briser nos efforts. »

Derrière lui, Elfyn Evans et Esapekka Lappi signaient des temps identiques et partagent donc la tête du rallye avant l'étape de vendredi. Champion du monde en titre, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) pointait un dixième de seconde plus loin.

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) se place au quatrième rang de l'épreuve, 1''6 devant Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1). Le Japonais précédait Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1), qui concédait 4''4 après un passage décousu. Engagé en WRC2, Miko Marczyk (Škoda Fabia RS Rally2), Georg Linnamäe (Hyundai i20 N Rally2) et Andreas Mikkelsen (Škoda Fabia RS Rally2) complétaient ce premier top dix.

Le ton montera d'un cran vendredi avec la plus grosse étape du rallye pour 133,38 km d'action sur deux boucles identiques au nord et au sud de Tartu. Le rythme sera chaud d'entrée de jeu avec la plus longue spéciale de l'épreuve, Peipsääre (24,35 km), dès 9h08 heure locale.

Plus d'actualités