Sat 24 Jun 2023

Ogier consolide son avance au Safari Rally Kenya

Le Français Sébastien Ogier a gardé le contrôle sur le Safari Rally Kenya malgré des problèmes avec ses pneumatiques lors d'un samedi matin brutal, et rendu encore plus délicat par les averses nocturnes.

Les averses tombées quelques heures avant le coup d'envoi de l'avant-dernière étape de l'épreuve réduisaient certaines sections des spéciales près du lac Elmenteita à de véritables bains de boue piégant certains ténors du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) signait le premier temps de référence dans Soysambu, devançant son équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) pour 7''6 malgré une crevaison à l'arrière gauche. L'octuple champion du monde gérait ensuite son effort dans Elmenteita et Sleeping Warrior, où il concédait une poignée de secondes à son partenaire finlandais. Le Français atteignait toutefois le parc d'assistance à mi-journée avec 22''1 d'avance, soit sept dixièmes de seconde seulement de moins qu'au petit matin.

« Certaines sections étaient très glissantes et j'étais très prudent pour être honnête », concédait le leader. « Dans la dernière partie [de Sleeping Warrior], on pouvait très facilement abimer quelque chose sur les pierres. »

Kalle Rovanperä remportait deux des trois tests de la matinée, mais le Finlandais insistait sur son absence de prise de risque. Leader du championnat avant le départ de la septième manche du calendrier, il est désormais bien parti pour creuser l'écart sur ses poursuivants dans la course au titre.

« Je pense que nous pourrions attaquer un peu plus, mais Sébastien pousse beaucoup pour cette victoire », confiait-il. « Dans notre cas, nous devons également penser au championnat, car les autres gars dans le match sont beaucoup plus loin et de gros points nous attendent. »

Ce samedi matin, Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) perdait gros. Les problèmes dans les franchissements de rivière ayant tourmenté la marque japonaise lors de la manche précédente en Italie sont réapparus, immobilisant brièvement la voiture du Gallois dans le final de Soysambu.

En perdant près d'une minute, Elfyn Evans glissait au quatrième rang, derrière Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1). Ses ennuis étaient ensuite aggravés par une crevaison lente à l'arrière dans l'ES10 et il accuse désormais 49''7 de retard sur le Finlandais avant de s'attaquer au deuxième tour de cette même boucle.

5''5 plus loin, on retrouvait son équipier Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1), qui réussissait à distancer Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1). Les Puma Rally1 du M-Sport Ford World Rally Team confiés à Ott Tänak et Pierre-Louis Loubet suivaient, tous deux tentant de regagner du terrain après un vendredi décevant pour l'équipe britannique.

Plus d'actualités
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM