WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 23 Jun 2023

Ogier intraitable lors de la première journée du Safari

Le Français Sébastien Ogier a su rebondir après un léger contretemps matinal pour filer dans les plaines du Safari Rally Kenya et se construire une belle avance vendredi soir.

Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) réalisait une première boucle solide et comptait déjà plus de dix secondes d'avance après les trois premières spéciales de la septième manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Le Français devait toutefois composer avec un souci de son unité hybride, dont son équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) profitait pour revenir à 2''5 de l'homme aux huit titres mondiaux avant une halte au parc d'assistance de Naivasha.

Loin de se laisser abattre, Sébastien Ogier enfonçait le clou dans l'après-midi. Pariant sur une seule roue de secours à bord de sa monture, il mettait à profit ce gain de poids pour s'offrir trois scratches consécutifs et terminer la journée avec un avantage de 22''8 sur le Finlandais.

« C'était une bonne journée », confiait le leader. « À l'exception du problème hybride de ce matin, nous avons connu une journée parfaite dont nous pouvons être heureux. »

Leader du championnat, Kalle Rovanperä était victime de sous-virage, en particulier dans la seconde moitié de la journée. Ouvrant la route, le Finlandais devait tracer une nouvelle trajectoire propre sur les spéciales sablonneuses dégradées dans l'après-midi. Malgré cela, il conservait 20''7 de marge sur Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1), prudent, mais assurant un triplé provisoire au Toyota Gazoo Racing.

Longtemps le mieux placé de son équipe, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) était contraint à l'abandon dans l'avant-dernier test du jour en raison de la casse de la suspension avant gauche de sa voiture après une forte compression. Novice sur le Safari, son partenaire Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) dépassait Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) pour hériter de la quatrième place, 10''5 derrière Elfyn Evans.

Takamoto Katsuta devait par ailleurs enfiler ses gants de mécanicien après l'ES3 pour remplacer un bras de direction endommagé sur sa Toyota. Le Japonais ne compte qu'un avantage de 9''0 sur Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) après qu'une dernière spéciale spectaculaire ne le voit taper une racine et subir une crevaison.

Septième et huitième, les M-Sport Ford World Rally Team Ott Tänak et Pierre-Louis Loubet connaissaient un vendredi à oublier. Les deux hommes se retrouvaient à plusieurs minutes de la tête après avoir dû s'arrêter changer des roues en pleine spéciale. Présent dans l'antichambre, leur équipier Grégoire Munster offrait toutefois à l'équipe britannique une raison de sourire en menant la catégorie WRC2 avec sa Fiesta Rally2, devant Kajetan Kajetanowicz (Skoda Fabia Rally2 evo).

Samedi, les routes plus au nord autour du lac Elmenteita accueilleront un parcours monstre de 150,88 km pour la plus longue étape du week-end.

Plus d'actualités