WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Wed 21 Jun 2023

Rovanperä frappe le premier en remportant le shakedown du Safari

Leader du Championnat du Monde FIA des Rallyes, Kalle Rovanperä a affirmé ses ambitions de victoire au Safari Rally Kenya en remportant un shakedown très animé ce mercredi matin.

L'an passé, le Finlandais avait emmené un quadruplé pour Toyota. Ce matin, il a à nouveau hissé sa Toyota GR Yaris Rally1 vers le premier rang lors de l'échauffement long de 5,40 km à Loldia, sur les rives du pittoresque lac Naivasha. Le tenant du titre donnait le ton dans son deuxième et avant-dernier passage, éclipsant son rival Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) pour 1''5.

Kalle Rovanperä aborde la septième manche du championnat avec vingt-cinq points d'avance sur son plus proche poursuivant, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1). Son équipe Toyota Gazoo Racing a remporté toutes les éditions du Safari depuis son retour au calendrier en 2021.

« Honnêtement, nous avions de bonnes sensations », confiait le leader. « Tout semble être aussi clair que possible avant un Safari. J'espère que nous pourrons connaître un autre week-end solide pour marquer encore plus de bons points au championnat. »

Pilote à temps partiel cette saison, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) était en tête de la feuille des temps après sa première tentative avant de glisser en troisième position à la fin du shakedown. Victorieux au Kenya en 2021, le Français comptait sept dixièmes de seconde de retard sur Ott Tänak.

Deux dixièmes plus loin, on retrouvait la première Hyundai, celle confiée à Thierry Neuville. Le Belge devançait les Toyota d'Elfyn Evans et Takamoto Katsuta, mais aussi son équipier Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1). Les mécaniciens de Takamoto Katsuta s'apprêtaient cependant à passer un après-midi bien occupé après le tonneau du pilote japonais, sorti indemme comme son copilote Aaron Johnston après leur sortie dans un virage à droite après une bosse.

Pour ses premiers tours de roues au Kenya, Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) connaissait une matinée difficile, marquée par la casse d'un arbre de transmission dès sa première tentative. Une fois réparée, la voiture s'arrêtait à nouveau dans le second passage du pilote finlandais.

Enfin, Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) devançait Oliver Solberg (Škoda Fabia Rally2 evo), leader en WRC2, et le pilote privé grec Jourdan Serderidis (M-Sport Ford Puma Rally1).