WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 08 Jun 2023

Le debriefing du Rally Italia Sardegna

Le Rally Italia Sardegna a offert l'une des manches les plus palpitantes de ces dernières années en Championnat du Monde FIA des Rallyes. Nous revenons sur les principaux points de discussion du week-end.

La performance du rallye

Esapekka Lappi n'est peut-être pas monté sur la plus haute marche du podium en finissant deuxième derrière son équipier Thierry Neuville, mais sa prestation était certainement digne de la victoire.

Le Finlandais avait mené une grande partie de l'épreuve insulaire, rendant coup pour coup à son rival et ancien équipier chez Toyota, l'octuple champion du monde Sébastien Ogier. C'était avant un coup du destin et la sortie de route de Sébastien Ogier samedi après-midi (voir ci-dessous). Esapekka Lappi levait instinctivement le pied en voyant la voiture arrêtée du Français, pleinement conscient de son rôle chez Hyundai et des attentes placées sur le leader de son équipe, Thierry Neuville.

Véritable joueur d'équipe avec trois podiums consécutifs à son actif, Esapekka Lappi prouvait une fois de plus au Rally Italia Sardegna qu'il peut se battre aux avant-postes. Il n'y a peut-être plus très longtemps à attendre avant de voir sa première victoire sous ses nouvelles couleurs...

Les cinq meilleurs moments du Rally Italia Sardegna 2023

Une spéciale inoubliable

Le dernier test du dimanche tenait toutes ses promesses pour la 50e Wolf Power Stage de l'histoire ! 

Des averses torrentielles amenaient des conditions évoquant celles du Safari Rally Kenya tandis qu'Adrien Fourmaux offrait un dernier coup de théâtre inattendu au volant de sa Ford Fiesta Rally2.

Le Français menait confortablement en WRC2 avant de glisser large dans un virage à gauche et d'endommager sa suspension dans l'opération. L'incrédulité pouvait se lire sur le visage d'Andreas Mikkelsen et de son copilote Torstein Eriksen au moment où ils apprenaient leur victoire dans la catégorie.

La surprise du rallye

Il est extrêmement rare de voir Sébastien Ogier commettre une erreur. Son départ samedi était particulier. Il menait le rallye avant de voir sa voiture tout simplement sous-virer à l'extérieur d'un virage à gauche apparemment inoffensif.

Sébastien Ogier confiait plus tard que son copilote Vincent Landais et lui avaient découvert une crevaison lente avant de commencer la spéciale. Les deux hommes se dépêchant pour remplacer la roue dans le temps imparti, Sébastien Ogier n'avait pas eu le temps de nettoyer la boue de la semelle de sa bottine. En conséquence, son pied avait glissé de la pédale de frein...

Vidéo - Ogier part à la faute dans l'ES14

Le sauvetage du rallye

« Vous pliez, vous réparez » 

Dani Sordo prenait ces mots au pied de la lettre après son tonneau vendredi matin dans l'ES4. L'Espagnol retrouvait le parc d'assistance d'Olbia, où ses mécaniciens commençaient à réparer les dégâts jusqu'à ce que Dani Sordo et son copilote Cándido Carrera ne retroussent leurs manches pour les rejoindre face au manque de temps.

S'ils écopaient d'une pénalité d'une minute et vingt secondes pour leur pointage tardif, les deux hommes ripostaient pour remonter jusqu'à la cinquième place samedi soir. Hélas, un problème d'échappement et les risques d'incendie mettaient fin à leurs efforts dimanche.

Vous n'y croirez pas

Cette édition était éreintante. À tel point que seuls deux des huit concurrents engagés en FIA Junior WRC ralliaient l'arrivée sans passer par un nouveau départ.

Le chiffre du rally

20. Le Rally Italia Sardegna célébrait sa vingtième édition le week-end dernier. Victorieux de l'épreuve inaugurale en 2004, Petter Solberg et Phil Mills étaient présents à Olbia, tout comme leur Subaru Impreza WRC.