WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 03 Jun 2023

Ogier reprend l'avantage sur Lappi en Sardaigne

Le Français Sébastien Ogier a repris le dessus sur Esapekka Lappi dans leur duel pour la tête du Rally Italia Sardegna lors d'une boucle matinale brutale samedi.

Séparés d'un seul dixième de seconde vendredi soir, Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) et Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) poursuivait leur duel samedi matin sur des routes parsemées de rochers dans la partie nord de l'île méditerranéenne.

Le Français frappait le premier dans Coiluna - Loelle pour repasser devant son rival finlandais, mais celui-ci contre-attaquait rapidement dans le test suivant grâce à un beau passage dans Su Filigosu. La lutte gagnait en intensité avant l'emblématique spéciale d'Erula - Tulia, la plus longue du jour. Dans ce secteur chronométré particulièrement glisssant, Esapekka Lappi manquait de confiance alors que Sébastien Ogier régnait en maître.

Avec un chrono treize secondes plus rapide qu'Esapekka Lappi, l'octuple champion du monde des rallyes portait ensuite son avance à 18''2  avant de retrouver le parc d'assistance alors que le Finlandais se débattait avec des pneus usés dans Tempio Pausania .

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) commençait bien la journée en dominant les deux premières spéciales pour se rapprocher des avant-postes. Ses efforts étaient cependant annihilés par une prestation déroutante dans Erula - Tula, reléguant le Belge à 6''5 d'Esapekka Lappi.

Leader du championnat, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) semblait peu à l'aise sur le terrain sarde accidenté et n'était pas d'humeur à prendre des risques superflus samedi matin. Le Finlandais restait quatrième au général, 38''8 devant Thierry Neuville et 2'53''7 devant son équipier Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1).

Comme plusieurs de ses pairs, Elfyn Evans était piégé dans le franchissement d'un gué et était soulagé de pouvoir rallier le parc d'assistance malgré une fuite de radiateur lui coûtant près de trois minutes dans les deux derniers tests. Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) et Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) n'étaient pas aussi chanceux en devant tout deux abandonner en raison de problèmes similaires.

Toujours présent malgré son tonneau vendredi matin, Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) se hissait au sixième rang devant Adrien Fourmaux, leader du WRC2 avec sa Ford Fiesta Rally2.