Fri 26 May 2023

Cinq Wolf Power Stages inoubliables

Alors que nous nous approchons de la 50e Wolf Power Stage de l'histoire au Rally Italia Sardegna, revenons sur quelques moments extraordinaires ayant défini la dernière spéciale de chaque manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

De mésaventures à couper le souffle aux batailles féroces et exploits historiques, la Wolf Power Stage n'a jamais manqué l'occasion d'offrir du grand spectacle. Retour sur cinq moments inoubliables étant entrés dans la légende du WRC !

Ott Tänak - Rally Italia Sardegna 2019

La victoire semblait presque garantie pour Ott Tänak, fort d'une avance de 26''7 sur la Hyundai de Dani Sordo avant la Wolf Power Stage... Sauf qu'en rallye, rien n'est jamais garanti...

Le destin le touchait dans la dernière spéciale, où une panne de direction assistée l'obligeait à manier sa Toyota dans les ultimes kilomètres de Sassari - Argentiera. L'Estonien perdait plus de deux minutes et chutait alors du premier au cinquième rang.

Le cœur brisé, Ott Tänak craignait également que ses chances de titre ne s'envolent en plus de son cœur brisé. Il remportera toutefois la couronne plus tard dans l'année en Espagne.

Evans vs Ogier - Rallye de Croatie 2021

La première édition du Rallye de Croatie a été le théâtre d'une confrontation intense entre les équipiers Elfyn Evans et Sébastien Ogier. Engagé dans un duel haletant pendant près de deux jours, les deux pilotes Toyota abordaient la Wolf Power Stage en n'étant séparés que de 3''9 à l'avantage d'Elfyn Evans.

Le Gallois était en retard sur les intermédiaires, mais toujours bien parti pour conserver la première place... Jusqu'au dernier virage, où il sortait légèrement large sur l'herbe et perdait son élan avant la dernière ligne droite.

Cette petite erreur suffisait à Sébastien Ogier pour lui ravir la victoire, pour seulement six dixièmes de seconde dans la troisième arrivée la plus serrée de l'histoire du WRC.

Loeb vs Ogier - Rallye Monte-Carlo 2022

Le Rallye Monte-Carlo est le joyau de la couronne du WRC, et son édition 2022 a répondu à toutes les attentes. L'épreuve a non seulement marqué le début de l'ère hybride du WRC, mais elle a également offert une confrontation féroce entre deux légendes du WRC, Sébastien Ogier et Sébastien Loeb.

Sébastien Ogier s'était construit une belle avance avant la dernière étape, mais une crevaison dans l'avant-dernière spéciale permettait à Sébastien Loeb de reprendre les commandes.

Les célébrations étaient à la hauteur des espérances à l'arrivée de la Wolf Power Stage. Âgé de quarante-sept ans, Sébastien Loeb, copiloté par la professeure de mathématiques Isabelle Galmiche, tenait son rival à distance pour triompher avec 10''5 d'avance au volant d'une M-Sport Ford Puma Rally1.

Esapekka Lappi - Secto Rally Finland 2022

La Wolf Power Stage d'Esapekka Lappi au Secto Rally Finland 2022 a conquis le cœur des fans de rallye du monde entier.

Malgré un tonneau avec leur Toyota GR Yaris Rally1 dans l'avant-dernière spéciale, Esapekka Lappi et son copilote Janne Ferm refusaient d'abandonner leur quête de la troisième marche du podium. Le duo collectait de l'eau des lacs environnants pour remplir le radiateur endommagé de la voiture avant d'enfiler une paire de lunettes de ski et de se lancer dans le test final.

Avec une voiture sans pare-brise et dénuée de plusieurs panneaux de carrosserie, les Finlandais conservaient leur sang-froid, bouclaient la Wolf Power Stage sans perdre beaucoup de temps et scellaient leur podium contre toute attente.

La caméra embarquée du Secto Rally Finland 2022

Kalle Rovanperä - Repco Rally New Zealand 2022

La Wolf Power Stage de Jacks Ridge au Repco Rally New Zealand a été le théâtre d'un moment historique en WRC avec le premier titre de Kalle Rovanperä, copiloté par Jonne Halttunen.

Le duo l'emportait en beauté en s'offrant la Wolf Power Stage en fin de rallye, volant sur la bosse finale pour signer le temps de référence et se mettre hors de portée pour Ott Tänak avec les deux derniers rallyes de la saison.

Grâce à ce succès, Kalle Rovanperä devenait le plus jeune champion du monde des rallyes de l'histoire à vingt-deux ans et un jour, battant le record de feu Colin McRae, sacré à l'âge de vingt-sept ans en 1995. Il mettait également un terme à vingt années d'attente pour la Finlande depuis le deuxième titre mondial de Marcus Grönholm en 2002.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM