Sat 22 Apr 2023

Evans se maintient aux commandes en Croatie

En prenant les rênes du Rallye de Croatie dans l'avant-dernière étape de l'épreuve, le Gallois Elfyn Evans pourrait mettre un terme à sa longue disette de victoire en Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Le pilote Toyota Gazoo Racing prenait le contrôle de l'épreuve asphaltée samedi matin après l'abandon de Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1), leader avec 5''7 d'avance vendredi soir. Dans la deuxième spéciale du jour, le Belge sortait de la trajectoire et tapait un bloc de béton endommageant une roue et la suspension de sa voiture.

Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) héritait alors d'un avantage de 22''6 à mi-journée, mais la dynamique changeait lorsqu'Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) passait à l'offensive après l'assistance à Zagreb. L'Estonien diminuait de moitié l'avance du leader avant les deux derniers tests de la journée avant d'être ralenti par un souci technique le reléguant finalement à 25''4 de son adversaire.

S'il parvient à tenir Ott Tänak à distance, Elfyn Evans pourrait signer demain sa première victoire depuis le Secto Rally Finland 2021 il y a plus de dix-huit mois.

« Je ne vais pas souhaiter le moindre problème à Ott », temporisait le Gallois. « Ce ne serait pas bien de jouer là-dessus, mais la route est encore longue. »

Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) terminait l'étape au troisième rang malgré un manque de confiance dans certaines sections polluées par la boue et la terre. Le Finlandais effectuait même un 180° dans l'ES13, mais son offensive dans l'après-midi lui permettait de revenir à une demi-minute d'Ott Tänak.

En parallèle, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) écopait d'une minute de pénalité pour un manquement à la sécurité vendredi soir. Le Français se voyait ensuite infliger une sanction de dix secondes après qu'un problème technique sur la section de liaison ne l'oblige à se présenter en retard au départ de la première spéciale.

Vainqueur à Zagreb en 2021, Sébastien Ogier passait toutefois de la septième à la quatrième place du classement avec trois meilleurs temps à son actif. Il en profitait pour reprendre l'ascendant sur ses équipiers Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) et Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) ainsi que Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1), en difficulté pour trouver la motricité en gommes dures.

Huitième, Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2) conservait les commandes du WRC2 devant Nikolay Gryazin (Skoda Fabia RS Rally2) et Emil Lindholm (Skoda Fabia RS Rally2), également présents dans le top dix.

Dimanche, l'étape décisive se déroulera au nord de Zagreb avec les routes les plus larges du week-end. Le coup d'envoi de Trakošćan - Vrbno (13,15 km) sera donné près d'un château du XIIIe siècle au bord d'un lac et au cœur d'un paysage magnifique avant Zagorska Sela - Kumrovec (14,09 km). Les deux spéciales seront négociées à deux reprises pour une journée totalisant 54,48 kilomètres chronométrés.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM