WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Fri 21 Apr 2023

Neuville s'échappe en Croatie, problèmes pour Toyota

Le Belge Thierry Neuville a su surmonter les défis proposés par les réglages de sa voiture pour s'installer aux commandes du Rallye de Croatie avec 16''1 d'avance à l'issue de la première boucle du vendredi.

Après avoir devancé Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) pour 2''6 dans la première spéciale, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) semblait en mesure de créer l'écart en tirant pleinement profit de sa première position dans l'ordre des départs.

Malgré des routes plus propres, le leader du championnat devait s'arrêter quelques kilomètres seulement après le début du deuxième secteur chronométré, Stojdraga - Hartje, pour changer une roue après avoir roulé sur un nid-de-poule. Son équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1), lui-même ancien vainqueur en Croatie, rencontrait le même souci au même endroit.

Thierry Neuville en profitait pour s'emparer des commandes et, bien qu'il ait estimé que les réglages de sa voiture le ralentissaient, le Belge devançait son plus proche rival Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) sur tous les tests à l'exception d'un.

« C'est difficile », confiait Thierry Neuville. « Nous essayons constamment différents réglages, mais je n'arrive pas à trouver la bonne solution. C'est similaire au Rallye Monte-Carlo, où le châssis bougeait beaucoup, et cela rend l'auto très nerveuse. Quand c'est un peu plus rapide, j'ai du mal à contrôler la voiture. »

Thierry Neuville avait également la chance de s'en sortir avec un minimum de dégâts en touchant dans une chicane en botte de foin dans l'ES2 tandis qu'Elfyn Evans pouvait aussi compter sur sa bonne étoile en étant victime d'une crevaison lente dans le dernier virage de la spéciale suivante.

« C'est arrivé juste vers la fin, donc je ne pense pas que cela nous ait coûté trop cher », racontait le pilote Toyota Gazoo Racing. « Il semble que nous ayons été très chanceux sur ce coup. »

Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) complétait le podiulm provisoire, 6''1 plus loin malgré un problème de direction s'étant déclaré dès la première liaison du jour. Un petit calage dans le début de la première spéciale coûtait également quelques secondes de plus à l'Estonien.

En parallèle, Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) haussait le rythme au fil de la matinée et de son acclimatation aux conditions polluées. Le Finlandais comptait 12''7 de retard sur Ott Tänak et 15''3 d'avance sur Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) au moment de retrouver le parc d'assistance.

Auteur d'une matinée propre, Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) s'installait au sixième rang devant Sébastien Ogier, lancé en pleine remontée et à 1'27''1 du leader malgré trois scratches en quatre spéciales.

En tête du WRC2, Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2) était huitième avec un bel avantage de 29''7 sur Nikolay Gryazin (Skoda Fabia RS Rally2). Son compatriote Nicolas Ciamin (Volkswagen Polo GTI R5) suivait pour fermer le top dix au scratch et le podium provisoire de la catégorie.