WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Thu 20 Apr 2023

Rovanperä part sur de bonnes bases en Croatie

Vainqueur de l'épreuve l'an passé, Kalle Rovanperä a signé le meilleur temps du shakedown du Rallye de Croatie ce jeudi matin, pour huit dixièmes de seconde seulement devant Ott Tänak et Sébastien Ogier.

Champion du Monde FIA des Rallyes en titre, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) établissait le temps de référence dans son troisième et dernier passage dans la spéciale d'Okić (3,65 km) pour poser les fondations de ce qu'il espère être une nouvelle victoire sur le premier rallye 100 % asphalte de la saison.

Après son premier run dans le secteur chronométré, le Finlandais était l'un des nombreux pilotes à rendre hommage à son ami et pair, Craig Breen, décédé tragiquement la semaine dernière.

« Ce sera vraiment difficile », confiait le jeune pilote du Toyota Gazoo Racing. « Je pense que le plus important est que tout le monde soit là pour piloter pour Craig. C'est l'objectif du week-end. »

Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) avait donné le ton dans sa première tentative, mais l'Estonien n'a pu suivre l'augmentation du rythme emmenée par Kalle Rovanperä au fil du shakedown. Leader du championnat, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) égalait d'ailleurs son temps dans son dernier passage.

Six dixièmes seulement plus loin, Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) prenait la quatrième place, une demi-seconde devant Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1). Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) et Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) suivaient dans cet ordre tout en devançant Erik Cais (Škoda Fabia RS Rally2), leader parmi les engagés en WRC2.

Inéligible aux points en WRC2 cette semaine, Oliver Solberg (Škoda Fabia RS Rally2) se classait neuvième devant Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2).

En parallèle, Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) ne commencera pas le rallye dans les meilleures conditions après un problème technique dans son premier passage. Le Gallois ralliait l'arrivée au ralenti, avec une puissance limitée, et s'arrêtait là pour éviter d'autres dégâts.