Wed 12 Apr 2023

Moments inoubliables : Carlos Sainz

Considéré comme l'un des plus grands athlètes de son pays, la légende Carlos Sainz a également été élu plus grand pilote de tous les temps en WRC par les fans et les journalistes. Il fête ce mercredi son 61e anniversaire.

Affectueusement surnommé El Matador, Carlos Sainz a remporté le titre mondial à deux reprises avec Toyota et 26 victoires en 196 départs en mondial. Il était l'un des pilotes les plus réguliers du WRC et a réussi à terminer à la deuxième ou à la troisième place du classement général final à neuf reprises.

Avec son attention méticuleuse au moindre détail et une préparation redoutable avant chaque rallye, l'Espagnol a fini près de la moitié des rallyes sur le podium. Revenons aujourd'hui sur certains moments inoubliables de sa riche carrière.

Première victoire

Carlos Sainz et Toyota ont connu un début de saison frsutrant en 1990, en particulier en Corse, où il avait rencontré un local à contresens dans une spéciale, puis un taureau errant dans la suivante. Cependant, toutes ces difficultés ont été oubliées en Grèce lorsqu'il a remporté sa première victoire en WRC.

Avec un écart de vingt-cinq points entre Didier Auriol et lui avant l'Acropole, le Madrilène revenait à cinq unités seulement en s'imposant sur une épreuve où beaucoup redoutaient que les fragilités techniques de la Toyota Celica ST185 seraient exposées par la vitesse croissante des manches européennes du calendrier.

Carlos Sainz a rencontré des soucis avec sa direction assistée et sa boîte de vitesses, mais ils ont été rapidement résolus. La réussite semblait lui sourire avec ce premier succès en mondial, acquis avec quarante-six secondes d'avance sur son ancien équipier Juha Kankkunen.

S'imposer face aux locaux

Pour la plupart des pilotes de rallye, leur première victoire est le moment le plus significatif de leur carrière. Cependant, la meilleure prestation de Carlos a sans doute eu lieu plus tard, lorsqu'il est devenu le premier pilote non nordique à remporter la manche finlandaise du WRC, le Rallye des 1000 Lacs, en 1990.

Plus que la signification historique de ce succès, la manière comptait bien plus encore. Carlos Sainz s'était blessé à la cheville gauche lors d'un accident durant les reconnaissances la veille de l'épreuve. La cheville avait tellement enflé qu'il devait porter une basket au pied gauche. Malgré tout cela, l'Espagnol a brisé les cœurs finlandais tout en faisant simultanément preuve d'assez de sisu pour gagner leur sympathie.

Des rêves de titres assouvis

Gagner son premier titre de champion à peine quatre ans après le début de sa carrière en WRC était un exploit monumental pour Carlos Sainz, qui brisait ainsi le monopole des pilotes Lancia sur la couronne. Les Italiens ont gardé la main sur le sacre chez les constructeurs jusqu'en 1990, mais de justesse.

Crève-cœur en 1998

Quand son principal rival Tommi Mäkinen a abandonné lors de la finale du calendrier en Grande-Bretagne, Carlos Sainz savait qu'une quatrième place lui assurerait le titre avec son copilote Luis Moya.

Tout se déroulait comme prévu pour le duo espagnol jusqu'à la dernière spéciale. Avec le trophée à portée à trois cents mètres de l'arrivée, le moteur de sa voiture s'est arrêté, mettant fin à leurs rêves d'une troisième couronne.

Carlos Sainz était dévasté, Luis Moya en colère. Ce dernier attaquait d'abord le moteur avec un extincteur avant de jeter son casque contre la lunette arrière...

Retours impressionnants avec Citroën

Malgré sa retraite prise fin 2004, Carlos Sainz a retrouvé le WRC avec Citroën, qui l'avait appelé pour remplacer un François Duval en difficulté. Si le Belge a rapidement retrouvé son volant, les performances de Carlos Sainz avec la Xsara étaient impressionnantes, l'Espagnol alors âgé de quarante-trois ans se classant quatrième en Turquie et troisième en Grèce.

Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM