WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Delfi Rally Estonia
Estonia
Starts: Friday, July 5, 2024 at 6:00:00 AM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sun 19 Mar 2023

Ogier au septième ciel après son nouveau triomphe au Mexique

Le Français Sébastien Ogier a ajouté à son palmarès déjà impressionnant un nouveau record en Championnat du Monde FIA des Rallyes avec une septième victoire au Guanajuato Rally México.

Pour le deuxième rallye de sa campagne partielle en 2023, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) s'est installé seul en tête du palmarès de l'épreuve mexicaine avec une septième victoire record en Amérique du Nord. Il partageait auparavant ce titre avec son compatriote et rival Sébastien Loeb.

Fort d'une avance de 35''8 au moment d'aborder la dernière journée, le pilote Toyota Gazoo Racing connaissait un dimanche relativement simple. Il négociait avec sa prouesse habituelle les quatre dernières spéciales du parcours et prenait le maximum de points bonus en jeu dans la Wolf Power Stage pour s'imposer avec un avantage de 27''5 sur Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) sur le rendez-vous où il avait fait ses débuts en Championnat du Monde FIA des Rallyes en 2008.

« La voiture était super ce week-end et c'était un rallye sans faute pour l'équipe et nous », confiait Sébastien Ogier, désormais leader du championnat avec trois points d'avance sur Thierry Neuville. « Comme je dispute le prochain rallye, qui sera sur l'asphalte, il est important d'ouvrir la route tout comme cela l'était de prendre de gros points pour l'équipe. »

Déterminé, Thierry Neuville faisait le bonheur des fans et des téléspectateurs en ne lâchant absolument rien dans son duel l'opposant à Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1). Après avoir commencé la journée avec un déficit de 5''3, le Belge se rapprochait du Gallois, gêné par un bras de suspension tordu. Cette persévérance portait ses fruits puisqu'il prenait finalement l'ascendant sur son adversaire dans la dernière spéciale de l'épreuve pour quatre dixièmes de seconde dans un final haletant après quatre jours d'action.

En difficulté pour suivre le rythme du trio de tête, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) devait se contenter de la quatrième place. Le champion du monde en titre continuait de distancer Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1), finalement cinquième et plus d'une minute plus loin. 

Le terrain mexicain accidenté faisait de gros dégâts chez plusieurs équipages alignés dans la catégorie reine. Gus Greensmith (Škoda Fabia RS Rally2) en profitait pour s'offrir une belle sixième place au scratch tout en s'imposant en WRC2. Le Britannique devançait notamment ses rivaux Emil Lindholm (Škoda Fabia Rally2 evo) et Oliver Solberg (Škoda Fabia RS Rally2).

Trahi par son turbo vendredi matin, Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) parvenait à remonter au neuvième rang alors qu'il avait perdu près d'un quart d'heure. Engagé en WRC2, Kajetan Kajetanowicz (Škoda Fabia Rally2 evo) complétait le top dix.

Le Championnat du Monde FIA des Rallyes fera son retour sur l'asphalte le mois prochain au Rallye de Croatie, basé dans la capitale Zagreb et disputé du 20 au 23 avril.