WRC ORLEN 80th Rally Poland
Poland
Starts: Thursday, June 27, 2024 at 8:00:00 AM
ERC Bauhaus Royal Rally of Scandinavia
Sweden
Starts: Thursday, June 13, 2024 at 12:00:00 PM
Ferratum World RX of Sweden 1
Sweden
Starts: Saturday, July 6, 2024 at 6:00:00 AM

Sat 18 Mar 2023

WRC2 - Greensmith tient bon lors d'un samedi raccourci au Mexique

Le Britannique Gus Greensmith a conservé son avance en tête du WRC2 lors d'un samedi écourté au Guanajuato Rally México.

Les concurrents du WRC2 devaient attendre la dernière spéciale de la boucle matinale pour véritablement démarrer leur journée après le drapeau rouge dans l'ES11 dû à l'abandon d'Esapekka Lappi dans la catégorie reine. Tous les équipages étaient alors redirigés vers le départ de l'ES14, la super-spéciale de Las Dunas 2.

Malgré ce départ tardif, Gus Greensmith (Škoda Fabia RS Rally2) en profitait pour porter son avance de 8''5 à 18''5 après la pénalité pour pointage en retard infligée à son plus proche poursuivant, Adrien Fourmaux (Ford Fiesta Rally2).

Le Britannique pouvait alors se permettre de se détendre et chosissait d'évaluer plusieurs réglages sur sa nouvelle voiture au cours de l'après-midi. Si les ajustements n'avaient pas l'impact escompté, Gus Greensmith parvenait tout de même à distancer son rival Adrien Fourmaux à 31''6 avant les quatre dernières spéciales de dimanche.

Fourmaux s'attaque aux deux-roues

Avec un plateau de Rally1 diminué devant lui, Gus Greensmith semble bien parti pour égaler sa sixième place obtenue l'an dernier au FORUM8 Rally Japan, son apparition précédente en WRC.

« C'est allé », lâchait le Britannique. « Nous avons essayé de nouveaux réglages et nous n'avions peut-être pas vraiment besoin de le faire vu notre situation. Cela a rendu l'après-midi très difficile et je n'ai pas pu reproduire mon rythme de samedi, mais nous savons que nous pouvons revenir aux réglages d'origine demain et le rythme sera de nouveau là. »

Adrien Fourmaux conservait la deuxième position malgré sa pénalité. Le Français restait devant Emil Lindholm (Škoda Fabia Rally2 evo) en dépit d'une grosse chaleur sur deux roues lui coûtant près de vingt secondes dans l'avant-dernière spéciale. L'écart entre les deux hommes s'élevait à six secondes au moment de retrouver le parc d'assistance samedi soir.

Oliver Solberg (Škoda Fabia RS Rally2) passait également à l'attaque après avoir concédé plus d'une minute et demie en raison d'une crevaison vendredi. Le Suédois remportait ainsi les cinq spéciales pour prendre l'avantage sur Kajetan Kajetanowicz (Škoda Fabia Rally2 evo), victime d'une crevaison dans l'ES17 et s'emparer de la quatrième place, à 41''2 du podium.

Plus d'actualités