Thu 16 Mar 2023

Tänak prend la tête après un jeudi garni de fans

Leader du Championnat du Monde FIA des Rallyes, Ott Tänak a ravi la foule rassemblée jeudi soir dans le centre-ville de Guanajuato, ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, en signant le meilleur temps dans les deux passages de la spéciale d'ouverture du Rallye du Mexique.

Avec les douze premières s'élançant dans les deux passages de la super-spéciale longue de 1120 mètres dans l'ordre inverse du classement général, Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) était le dernier des concurrents engagés en Rally1 avant de balayer la route vendredi matin.

L'Estonien âgé de trente-cinq ans bouclait l'ES1 en 58''0, soit huit dixièmes de seconde plus vite que le champion du monde en titre, Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1) avant de récidiver moins d'une demi-heure plus tard en devançant à nouveau son rival finlandais pour porter son avance à 1''7.

« C'était un peu de plaisir aujourd'hui, mais le travail commence véritablement demain », confiait-il à l'arrivée de l'ES2 avant de saluer une nouvelle fois l'incroyable présence des fans sur place. « Quand vous arrivez ici, la foule est tellement garnie que l'on pilote dans un tunnel de personnes. C'est quelque chose de différent. Ils sont vraiment passionnés et c'est plaisant d'avoir tout ce soutien ! »

Profitant de sa première saison complète avec Hyundai Motorsport, Esapekka Lappi (Hyundai i20 N Rally1) pointait une demi-seconde plus loin au troisième rang après avoir fini le shakedown ex æquo avec son compatriote jeudi matin. Son équipier Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) se plaçait en quatrième position devant le plus récent vainqueur au Mexique, Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1).

Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) s'nstallait à la sixième place pour un dixième de seconde seulement devant Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1). Tous deux novices au Mexique, Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) et Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1) se classaient respectivement huitième et neuvième.

Parti en dehors du top douze, Emil Lindholm (Škoda Fabia Rally2 evo) devait attendre un peu plus longtemps pour commencer sa soirée, mais le champion en titre du WRC2 terminait la soirée en fermant les dix premières places. Avec son modèle d'ancienne génération, le Finlandais s'emparait des commandes en WRC2, avec 1''6 d'avance sur Nikolay Gryazin (Škoda Fabia Rally2 evo). Gus Greensmith (Škoda Fabia RS Rally2) complétait le podium provisoire de l'antichambre de la catégorie reine.

Plus d'actualités
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 7:00:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 6:00:00 AM