Wed 15 Mar 2023

Présentation du Guanajuato Rally México

Chaleur, poussière et altitude. Le menu de la manche la plus haute de la saison est arrivée et nous y verrons pour la première fois de l'année les concurrents du WRC s'exprimer sur de la terre pure !

Nous quittons l'hiver européen pour la chaleur torride du Guanajuato Rally México (16-19 mars), une épreuve faisant son retour au calendrier du Championnat du Monde FIA des Rallyes pour la première fois depuis 2020.

Leader au moment d'arriver sur la troisième manche de la saison, Ott Tänak (M-Sport Ford Puma Rally1) sait que sa victoire suédoise lui ayant offert la tête du championnat est également synonyme d'une position de départ moins favorable pour le premier rendez-vous non-européen de l'année.

Le pilote du M-Sport Ford World Rally Team doit désormais payer son dû dans les montagnes surplombant León en ouvrant la route sur des spéciales glissantes et recouvertes de terre sèche lors de la première étape vendredi. Celles-ci deviendront de plus en plus propres et rapides au passage de chaque voiture grâce au balayage effectué par les premiers concurrents.

Deux fois deuxième au Mexique, l'Estonien prie donc pour que la pluie s'invite au programme, mais ce vœu pourrait bien être pieux puisqu'un ciel ensoleillé et des températures atteignant 30°C sont prévus durant l'événement.

« Je ne suis pas sûr d'être assez bon danseur pour qu'il pleuve là où cela n'arrive presque jamais ! », plaisantait Ott Tänak, épaulé cette semaine par Pierre-Louis Loubet et le pilote privé Jourdan Serderidis. « Les essais marquaient ma première expérience sur terre avec le Ford Puma Rally1 et il était très important d'en découvrir le plus possible. L'équipe travaille dur pour continuer de progresser, mais nous devons d'abord faire un rallye sur terre pour comprendre où nous en sommes véritablement maintenant. »

Si Kalle Rovanperä et Thierry Neuville, deuxième et troisième du classement général, ne devraient pas trop profiter du balayage effectué par le leader, cela pourrait être davantage le cas de Sébastien Ogier, sextuple vainqueur au Mexique et cinquième dans l'ordre des départs.

Présent chez Toyota Gazoo Racing, l'octuple champion du monde des rallyes reprend son programme partiel pour la première fois depuis son succès au Rallye Monte-Carlo acquis fin janvier.

« Quand j'ai su que le Mexique était de retour, je l'ai inscrit dans mon calendrier comme une épreuve qu'il serait bon de refaire », a déclaré le Français. « C'est là que tout a commencé pour moi en WRC comme j'y ai fait mes débuts en 2008. »

En parallèle, Dani Sordo rejoint Thierry Neuville et Esapekka Lappi chez Hyundai Motorsport. L'Espagnol sera le dernier des favoris sur la route et aura à cœur de profiter du surplus d'adhérence pour se placer en position idéale avant les deux dernières étapes, où les concurrents s'élanceront dans l'ordre inverse du classement.

« Si nous faisons bien les choses, nous croyons que nous pouvons être dans la bataille pour la victoire », a confié l'Espagnol, qui partage le volant de sa Hyundai i20 N Rally1 avec Craig Breen. « Nous voulons être sur le podium au minimum. »

Quatrième du championnat, Elfyn Evans pilote également une Toyota GR Yaris Rally1, tout comme Takamoto Katsuta, même si ce dernier ne sera pas éligible aux points chez les constructeurs comme Sébastien Ogier est présent cette semaine.

Durant l'épreuve, la route s'élèvera à plus de 2 700 mètres d'altitude, un niveau où les moteurs ont traditionnellement du mal à « respirer » dans l'air plus fin et perdent 20 % de leur puissance. Cependant, l'aspect hybride des Rally1 apportera un boost alimenté par une batterie moins impacté par l'air moins dense, ce qui pourrait faire de l'événement l'une des éditions les plus rapides de l'histoire du Guanajuato Rally México.

Le rallye commence jeudi soir avec deux spéciales emblématiques en ville à travers les anciens tunnels miniers de Guanajuato. Trois jours d'action comportant vingt-trois spéciales et 320,23 kilomètres chronométrés suivront dans les montagnes de la Sierra de Lobos et de la Sierra de Guanajuato avant l'arrivée dimanche après-midi à León.

  • Une couverture complète du Guanajuato Rally México sera disponible sur WRC+ All Live ici avec toutes les spéciales en direct, des interviews clés, des reportages, l'analyse de nos experts et toutes les infos du parc d'assistance.
Latvia
Starts: Thursday, July 18, 2024 at 4:31:00 AM
Italy
Starts: Friday, July 26, 2024 at 8:30:00 AM
Hungary
Starts: Saturday, July 27, 2024 at 9:30:00 AM